Victor & Charles : une chambre à l’hôtel pour l’intelligence artificielle

Big dataData-stockageEntrepriseStart-up
victor-charles

Trophée Start-up CXP : Victor & Charles associe l’analyse des données publiques à l’intelligence artificielle pour la connaissance client dans l’hôtellerie.

Article mis à jour le 15 juin 2017 à 15 h 52

Et si l’analyse de données assortie d’une dose d’intelligence artificielle pouvait permettre aux hôteliers de mieux servir leurs clients ?

Victor & Charles a fait ce pari… et a été sélectionné parmi les 6 finalistes de la deuxième édition du concours de start-up BtoB que le cabinet CXP Group organise en association avec Silicon.fr et sa publication sœur ITespresso.fr.

Son offre consiste en une plateforme SaaS qui agrège et traite des informations publiques, socioculturelles et comportementales pour profiler les visiteurs, puis leur adresser, tout au long de leur séjour, des recommandations contextualisées et personnalisées.

De l’Asie à l’IA

Il n’en a pas toujours été ainsi : à l’origine, Victor & Charles s’adressait aux acteurs étrangers du tourisme haut de gamme avec un catalogue d’expériences « clés en main » à proposer à leur clientèle aisée se rendant en France. Ces visites s’effectuaient dans des conditions privilégiées, sur une journée ou une demi-journée.

À l’époque, Alexandre Henneuse et Romain Nkounkou étaient fraîchement sortis de leur cursus à l’ISG. Ils avaient fait connaissance dans les classes préparatoires à cette école de commerce et avaient été amenés à collaborer sur des missions d’export de produits français vers l’Asie.

Un déplacement en Chine leur avait, expliquent-ils, permis de constater que les hôtels sur place étaient autrement attentifs à l’expérience du client. Ainsi le modèle a-t-il pivoté vers l’exploitation de l’IA.

Un ancrage en région parisienne

Dans ce cadre, Stéphane Fadda, ancien de Talend et de CustomerMatrix, avait rejoint l’aventure début 2016, prenant les fonctions de président.

Victor & Charles venait alors d’obtenir une subvention de 30 000 euros accordée par Bpifrance et s’apprêtait à rejoindre le Welcome City Lab, incubateur de la Ville de Paris dédié à l’innovation dans le domaine du tourisme.

En septembre de la même année, soit environ deux ans après son entrée dans l’incubateur de start-up NeuillyLab, la SAS avait remporté le concours organisé par une autre structure établie sur place : la pépinière Neuilly Nouveaux Médias. À la clé, un hébergement dans les locaux du groupe audiovisuel M6.

Le mois d’octobre avait marqué l’ouverture d’un compte Twitter et l’annonce d’une première série de clients pour la nouvelle offre, dont quatre franchisés Novotel à Reims, Créteil et Collégien (Seine-et-Marne).

Clientèle connectée

Avec désormais une vingtaine d’établissements sous gestion, Victor & Charles vise la rentabilité pour 2018.

L’expansion prévue pour cette année en Belgique, en Espagne et en Suisse devra contribuer à cette croissance. Elle se fera sous la marque « Victor & Charles », censée représenter l’idée que les étrangers se font de la France (« Victor » étant utilisé pour Victor Hugo ; « Charles », pour Charles de Gaulle).

Depuis le lancement de l’offre (commercialisée sur abonnement mensuel avec un ticket d’entrée à 99,99 euros HT), 100 000 clients de 83 nationalités ont été profilés, avec un « taux de pertinence » annoncé à 81 %.

L’idée, pour les hôtels, est d’optimiser la relation aussi bien pendant le séjour qu’en amont et en aval, en intégrant, au-delà de la recommandation d’activités, la détection des « influenceurs » et la maîtrise de l’e-réputation, au travers du suivi des publications sur des supports comme Facebook et TripAdvisor.

On tombe dans la dimension d’intelligence artificielle lorsque l’algorithme de Victor & Charles fait le lien entre des profils qu’un hôtel n’aurait pas rapprochés à première vue ; que ce soit par une passion commune pour un sport, un métier du même secteur ou encore une préférence partagée pour les plats végétariens.

L’avis du jury

David Leborgne (CDO, groupe SNCF) : « Ce qui nous a plu avec la solution de Victor & Charles, c’est qu’elle semble répondre à une vraie problématique des voyageurs qui fréquentent les hôtels. En effet, c’est désagréable d’avoir à se présenter plusieurs fois dans un hôtel fréquenté de manière régulière. Une connaissance des préférences et des habitudes est aujourd’hui impérative dans ce marché de l’hôtellerie très concurrentiel et la promesse de Victor & Charles répond à cet enjeu. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur