Victoria Telecom : un forfait pour la téléphonie fixe

Mobilité

L’opérateur de téléphonie Victoria Telecom lance un forfait illimité de communications nationales et locales vers un téléphone fixe pour 49 euros par mois. Si l’offre ne vise pour le moment que les particuliers, le concept pourrait s’étendre aux entreprises, notamment avec le dégroupage.

Victoria Telecom, un jeune opérateur télécoms, souhaite transposer le modèle qui prévaut pour le mobile et pour Internet (pour le haut débit) aux appels de téléphonie fixe. La société basée à Sophia Antipolis propose en effet depuis quelque jours des communications au forfait. Ainsi, pour 49 euros par mois, il est possible de téléphoner de façon illimitée vers un téléphone fixe quels que soient l’heure et le jour. Le forfait concerne aussi bien les communications nationales que locales. “Nous n’avons pas voulu attendre les dates effectives du dégroupage pour lancer notre offre. D’abord parce que, en matière de dégroupage, nous avons été plus qu’échaudés par les retards à répétition. D’ailleurs, l’ouverture à la concurrence pour les appels locaux devait être effective dès le 1er janvier, on apprend qu’elle le ne sera pas avant le 9”, explique Chittouma Sananikone, responsable marketing de Victoria Telecom.

Des forfaits pour les entreprises ?

Reste que si le concept de forfait est intéressant, il en est encore au stade expérimental. L’offre de Victoria Telecom, la première de ce genre sur le marché français, vise essentiellement les particuliers, notamment pour être certain de la viabilité du système… Toutefois, rien n’empêche a priori une PME de s’inscrire à condition qu’elle n’enregistre qu’une seule ligne. L’offre de Victoria Telecom se termine au 31 janvier prochain, date à laquelle les inscriptions seront closes. La société compte essentiellement en tirer un premier bilan. Par ailleurs, un peu comme pour les forfaits Internet, l’offre est également limitée : seuls 1 000 clients pourront en bénéficier. Le dégroupage devrait certainement permettre aux opérateurs de coupler les offres de communications nationales et locales au sein de forfaits. Mais difficile de prédire si un tel concept serait viable s’il était décliné auprès des entreprises, notamment avec l’émergence de la téléphonie sur IP…

L’avance sur consommation

La société Victoria Telecom s’était déjà fait connaître en proposant des tarifs extrêmement bas sur les communications locales et nationales à 0,01 euro par minute avec un crédit temps d’une minute facturée à 0,113 euro. Un prix très compétitif, mais l’usager doit toutefois acheter ses minutes à l’avance. Ainsi, pour bénéficier de ce tarif, il devra acheter pour 250 euros de minutes télécoms qu’il pourra dépenser sans limite dans le temps. L’offre s’adresse aussi aux entreprises, toutefois pour les grands comptes, elle ne comprend pas de crédit temps.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur