Victoria Telecom en cessation d’activité ?

Mobilité
Information - news

Malgré des offres intéressantes, l’opérateur de télécommunications Victoria Telecom connaît de graves difficultés financières au point de cesser toute activité pour le moment.

Le jeune opérateur télécoms Victoria Telecom, qui se targuait d’être l’opérateur le moins cher de l’Hexagone, connaît de graves difficultés financières. La société basée à Sophia Antipolis devrait être fixée sur son sort dès cette semaine. Pour le moment, le rachat de la société ou son dépôt de bilan sont à l’étude. Selon un des employés de Victoria Telecom, l’échec de la société est dû à des problèmes de gestion interne et non à un manque de clients.

Au début de l’année, la société fut le premier opérateur à proposer un forfait illimité de communications nationales et locales vers un téléphone fixe pour 49 euros par mois (voir édition du 8 janvier 2002). L’offre, limitée dans le temps, avait, selon la société, suscité un vif intérêt de la part des usagers, au point d’accréditer le concept. Victoria Telecom proposait en outre des tarifs extrêmement bas sur les communications locales et nationales à 0,01 euro la minute avec un crédit temps d’une minute facturé à 0,113 euro. Un prix très compétitif mais l’usager devait toutefois acheter ses minutes à l’avance.

Des clients sans nouvelles

Autant d’offres qui ont peut être grevé le budget de cette jeune start-up aux reins pas assez solides. En attendant, les activités de la société sont suspendues. Aucune information n’est donnée aux clients ayant acheté des minutes prépayées. Devant tant d’incertitudes, le site Comparatel a retiré de son site toute référence aux offres de Victoria Telecom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur