Vidéo 2 : Jean-Marc Fedida (avocat Mailorama) : “Les précautions avaient été prises”

CloudE-commerceMarketing

Comment a été préparée l’opération Mailorama de distribution gratuite d’argent ? Pourquoi cela a dérapé ? Suite et fin de la vidéo de la conférence de presse de Jean-Marc Fedida, avocat de Mailorama.

Volet 2 de la séquence vidéo Mailorama qui reprend la session de questions-réponses avec les médias dans le cabinet de Jean-Marc Fedida, avocat qui défend les intérêts de la société orientée cash-back (une pratique de commerce électronique) du groupe Rentabiliweb.

Après avoir évoqué la question des responsabilités de ce fiasco, le représentant juridique de la société a donné des précisions sur la préparation de l’opération de distribution gratuite de billets de banque (finalement annulée mais cela a quand même dégénéré).

“Si la préfecture de police avait froncé les sourcils, l’opération aurait été annulée et Mailorama n’aurait pas émis de recours vis-à-vis de cette décision”, assure le représentant juridique de la société qui a été dépassée par les évènements et qui cherche maintenant à rebondir.

Jean-Marc Fedida poursuit : les démarches administratives réalisées auprès du Service de l’ordre public de la préfecture de police – en particulier le dépôt de déclaration de manifestation – ont été faîtes “de la façon la plus transparente, la plus loyale possible à l’égard des autorités”.

Sur le papier, tout était planifié, justifie-t-il. Sur le document officiel de dépôt, à la ligne “Observations particulières”, il était clairement stipulé : “en cas de débordement, opération annulée”.

Revenant sur les causes des troubles survenus à la suite de l’annonce de l’annulation de l’opération Mailorama, Jean-Marc Fedida déclare “qu’il ne sait pas ce qui a provoqué l’échauffement des sens”, évoquant plusieurs pistes : “l’excitation”, “la déception”, avec “des gens venus pour casser et perpétrer des délits”.

Pour découvrir la deuxième partie de la séquence vidéo de l’intervention de Jean-Marc Fedida, cliquez sur le centre du lecteur média.

A lire également : Vidéo : JM Fedida (avocat) : “Ce n’est pas à Mailorama de maintenir l’ordre dans les rues de Paris”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur