Vidéo expert Sophos : Android condamné à échouer dans la sécurité mobile ?

CloudEntrepriseMobilitéOS mobiles
sophos-expertise-securite-mobile-android

Alexis Bourbion, expert en sécurité pour le compte de Sophos France, explique pourquoi la nature même d’Android constitue un facteur d’instabilité permanente…

C’est la faille Android de la semaine : elle permettrait à des logiciels malveillants de modifier les fonctions des icônes d’applications à l’insu des détenteurs des terminaux. Bienvenue dans le monde de la sécurité très relative d’Android. L’OS chouchou des malware.

Dans un rapport sur les menaces associées à la sécurité mobile diffusé à l’occasion du Mobile World Congress (février), l’éditeur Sophos dressait ce constat : “La croissance exponentielle des systèmes Android notamment – et de leur marché d’applications qui est loin d’être règlementé – a produit une montée en flèche des malware visant cette plateforme.” Bilan brut : 650 000 programmes malveillants rien que pour Android.

Pourtant, Google lance des initiatives pour renforcer la sécurité de son OS mobile. Ainsi, la fonction Verify Apps (introduite en 2012) permet de protéger les utilisateurs lorsqu’ils téléchargent des applications depuis Google Play (et même à l’extérieur alors que ce n’est pas recommandé). Cet outil de scan analyse la manière dont se comporte les applications une fois téléchargés et signalent les anomalies (vol de données, envoi de messages surtaxés….).

Alors pourquoi la machine est grippée en matière de sécurité IT dans l’écosystème Android ? Sur le salon ROOMN (mobilité et sécurité à l’ère numérique) qui s’est récemment déroulé à Deauville, nous avons rencontré Alexis Bourbion, expert en sécurité pour le compte de Sophos France, qui nous explique pourquoi la nature même d’Android (ouverture plus large que les autres OS) constitue un facteur d’instabilité permanente…

Quiz : Incollable sur Chrome ?

(Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: Kirill__)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur