Vidéo Fabrice Boutain (Anxa) : “La Chine est un enjeu important”

Marketing

LeWeb 2011 : La société Internet génère un chiffre d’affaires d’un million d’euros par mois en misant sur la thématique “bien-être” à travers un portail en France (Aujourdhui.com) et des programmes de coaching minceur.

Lors de la session LeWeb11, on retrouve Fabrice Boutain, co-fondateur d’Anxa.

Spécialiste à l’origine des des jeux de réflexion et de mémoire sur Internet (calcul du QI…) basé sur un modèle payant, la société Internet se concentre désormais sur un créneau porteur de “l’accompagnement personnalisé” (coaching minceur, bien-être, remise en forme….) et elle est accompagnée d’un panel d’experts dans ce domaine.

Elle recense 80 000 clients payants qui suivent ces programmes de coaching minceur. Ce qui permet de générer un chiffre d’affaires d’un million d’euros par mois.

Elle dispose d’un “vaisseau admiral” : le portail français Aujourdhui.com (avec des applications disponibles sur iPhone et Android).

A l’origine, Anxa (dérivé d’une phrase en chinois “avoir confiance à partir de la connaissance”) avait été créée en 2001 par quatre personnes : Fabrice Boutain et son frère Christophe, Philippe Monteiro da Rocha (trio fondateur de PageFrance.com du nom d’un portail Internet lancé en 1996 puis revendu en 2000 au groupe Lycos Europe) et  Francis Oudart.

Basée entre la France (Paris, Montpellier), Hong Kong, Londres et les Philippines, Anxa affiche désormais un effectif d’une centaine de collaborateurs.

Prochain grand challenge : Anxa.com veut revenir en Chine après un premier essai peu concluant dans la période 2004-2005. “Un marché difficile mais on va y arriver. Fin 2012, on veut être prêt.”

Pour découvrir l’interview vidéo de Fabrice Boutain qui fait le bilan d’Anxa sur 2011 et décortique le modèle, cliquez sur le centre du lecteur média.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur