Vidéo Fabrice Coquio (Interxion) : “Notre 7ème data center en France : le plus gros investissement en Europe”

CloudGestion cloudManagementNominations

Le président d’Interxion France revient sur l’ouverture du septième data center sur Paris et commente l’arrivée du cloud souverain.

Interxion poursuit l’expansion de ses activités en France et à l’international.

Fin septembre, Interxion France annonçait l’ouverture officielle de son septième data center français (PAR7) à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) en région parisienne.

Cette installation “hautement sécurisée” offre une “haute densité électrique” au-delà de 2 kW/m² (puissance IT) et une “haute disponibilité”.

Le nouveau site est connecté à plus de 70 opérateurs télécoms et ai principal point d’interconnexion Internet en France (France IX), précise le communiqué.

“C’est le plus grand investissement consenti en Europe”, dixit Fabrice Coquio, Président d’Interxion France (je vous laisse découvrir le montant en vidéo).

En qualité de fournisseurs de services de data centers de colocation, Interxion offre un nouvel espace de salles équipées d’une surface de 2000 m² et de bientôt 4500 m².

Sachant qu’au niveau européen, la force de frappe d’Interxion est impressionnante : désormais 32 data centers répartis sur 11 pays.

A l’occasion du salon Cloud-IT Expo (23-25 octobre 2012, Paris Expo Porte de Versailles), nous avions rencontré Fabrice Coquio, Président d’Interxion France.

Il fait le point sur les activités d’Interxion France après l’introduction en Bourse du groupe en 2011 (NYSE).

Il explique pourquoi Interxion se refuse à commercialiser directement des services cloud pour éviter d’entrer en concurrence avec sa clientèle potentielle.

Fabrice Coquio revient également sur le cloud souverain dont les initiatives (Cloudwatt, Numergy) “l’étonnent en tant que citoyen”.

Mais l’âme du professionnel dan le secteur de l’hébergement Web en France n’est jamais bien loin.

Interxion favorise le cloud hybrique avec Amazon Web Services
Interxion annonce une connectivité vers le service Direct Connect d’Amazon Web Services Direct Connect depuis ses 32 data centers dans 11 pays européens, en collaboration avec Level 3 Communications (fournisseur de services de réseau). Les clients peuvent ainsi établir une passerelle entre leur infrastructure IT dédiée existante et les services “cloud hydribe” d’AWS.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur