Vidéo : Fabrice Lacroix (Antidot) : « On accompagne le plus gros projet open data en France via le CNRS »

Cloud
0 0

Fournisseur de solutions de recherche pour les enterprises, Antidot vient de lever des fonds pour développer sa R&D et étendre ses activités.

Isidore. Retenez bien le nom de cette plate-forme du CNRS qui sert de guichet unique pour consulter les données produites par la recherche francophone en sciences humaines et sociale.

Elle comporte des volumes de données hétérogènes émanant de 750 sources différentes : textes, iconographies, video, images 3D, série de calculs…

Le Centre national de la recherche scientifique devrait présenter la plate-forme Isidore officiellement en avril.

« C’est le plus gros projet open data en France », considère Fabrice Lacroix, Président d’Antidot et pionnier de l’Internet en France.

A l’issue d’un appel d’offre, le CNRS a retenu les solutions logicielles de ce fournisseur de solutions de recherche pour les entreprises : Antidot Information Factory (AIF, valorisation et exploitation de données semi- ou non-structurées) et Antidot Finder Suite (AFS, moteur).

Elles sont intégrées sur la plate-forme Isidore du CNRS.

Rencontré à l’occasion du salon Documation organisé la semaine dernière à Paris, Fabrice Lacroix revient sur la récente levée de fonds pour poursuivre le développement commercial et technologique d’Antidot et les enjeux du marché du search face à des concurrents locaux (Exalead, Sinequa…) mais aussi à des mastodontes comme Google.

Pour consulter l’interview vidéo, cliquez ici.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur