Vidéo : François Fillon : “Fibre optique : la vigilance vis-à-vis des engagements des opérateurs”

Marketing

Assises du numérique : le Premier ministre a dressé un bilan de la politique IT au cours du quinquennat, parsemé de quelques actus chaudes : TNT, financement, fibre, open data…L’intervention intégrale en vidéo.

Dans le cadre des Assises du numérique, François Filllon est venu présenter le bilan IT du gouvernement. L’intervention du Premier ministre est disponible en vidéo ci-dessous.

Ne ratez pas ses anecdotes préliminaires assez succulentes sur ses expériences passées et les (dé)connexions entre les mondes des nouvelles technologies et la politique.

Quelques points saillants ressortent de son discours. “Notre pays a largement rattrapé son retard : s’il y a une raison, c’est la concurrence régulée et la libéralisation des secteurs des télécommunications”, explique le Premier ministre.

Autre point satisfaisant : la télévision analogique est totalement éteinte, la télévision numérique terrestre (TNT) s’est imposée. 4,5 milliards d’euros dédiés au numérique dans les investissements d’avenir.

François Fillon a rendu un hommage inattendu au Crédit Impôt Recherche (CIR) qui sert d’outil de soutien à l’innovation dans les PME innovantes en baissant le coût de leurs opérations de R&D.

Le dispositif a pourtant été malmené au Parlement pour des raisons budgétaires. Mais, a priori, il devrait être sauvegardé après les dernières retouches de la loi de Finances 2012.

Compte tenu de sa longévité au poste de Premier ministre, François Fillon est bien placé pour résumer le quinquennat de Nicolas Sarkozy dans le domaine du numérique en France et les dispositifs en faveur du numérique mis en place : CIR, Fonds Stratégique d’Investissement qui peut investir en fonds propres dans des entreprises innovantes prometteuses, Grand emprunt national (4,5 milliards d’euros dédiés au numérique dans les “Investissement d’avenir”), Fonds d’aménagement numérique des territoires (créé par la loi 2009 dite Pintat relative à la lutte contre la fracture numérique)…

Une enveloppe de 1,2 milliard d’euros est prévue dans les “Investissements d’avenir” pour renforcer les fonds propres des entreprises du numérique. Un tiers de cette somme est destinée aux PME. Il sera distribué par le biais d’un fonds commun de placement à risque (FCPR) géré par une branche de la Caisse des dépôts et consignations (CDC Entreprises). “Je dois signer le premier engagement de crédit de ce programme de 100 millions dans quelques jours”, a précisé le Premier ministre.

Sur le déploiement de la fibre optique, le Premier ministre prend note de la bonne volonté des opérateurs télécoms en matière de très haut débit (accords de co-investissements, partenariats public-privé…).

Tout en gardant un certain recul au cas où….“Il ya une erreur qu’il ne faudrait pas commettre : c’est faire preuve d’un excès de confiance vis-à-vis des opérateurs (…) Ces intentions doivent désormais se traduire par des engagements forts vis-à-vis des collectivités territoriales et de l’Etat. Nous serons extrêmement vigilants à ce que ces engagements soient tenus. Nous sommes prêts à reprendre la main sur le sujet si ce n’était pas le cas.”

Sur le front du cloud computing et ses enjeux, le Premier ministre a insisté sur la dimension de la “sécurité” et de la “souveraineté”.

Enfin, dans le domaine de l’open data (libéralisation des données publiques), François Fillon a confirmé que le portail gouvernemental Data.gouv.fr sera ouvert en version bêta le 5 décembre.

Pour consultez la vidéo intégrale de l’intervention de François Fillon lors des Assises du numérique, cliquez sur le centre du lecteur média (durée : 23 minutes).


(crédit photo : © PixBox – Fotolia.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur