Vidéo haut débit : VeriSign acquiert Kontiki

Mobilité

Le groupe Internet rachète pour 62 millions de dollars un éditeur de logiciels spécialisé dans la diffusion de contenus broadband.

VeriSign vient de prendre possession de Kontiki, un prestataire américain spécialisé dans la diffusion de contenus numériques, et plus particulièrement engagé dans la transmission de vidéo haute qualité.

Cette acquisition, d’un montant de 62 millions de dollars, va permettre au groupe pionnier de l’Internet qui se positionne comme un fournisseur de services intelligents d’infrastructure, de renforcer sa position sur le marché des services des contenus haut débit.

La plate-forme de Kontiki, qui permet de développer des contenus rich media sur divers supports (PC, postes de télévisions et mobiles) tout en garantissant la protection contre le piratage, va devenir la pierre angulaire de VeriSign sur ce créneau.

Desservir tous les écrans

En octobre 2005, Kontiki avait rendu public la V5 de son logiciel phare éponyme. Son outil comprend plusieurs modules dédiées à la diffusion de vidéos : sécurité des contenus, tracking, optimisation de la diffusion sur les réseaux P2P et mise en place d’API (application programing interface) afin de permettre aux médias de monter leur propre plates-formes de télévision sur IP.

Pour VeriSign, l’objectif étant de desservir “tous les écrans” que les portails Internet, les groupes médias et les grandes marques mettent à la disposition des consommateurs, estime Vernon Irvin, au titre d’executive vice president and general manager de la branche VeriSign Communications Services qui est cité dans le communiqué de presse. Parmi les clients de Kontiki, citons des groupes télécoms de dimension internationale comme AOL, BSkyB ou Verizon.

Une start-up largement financée par des fonds

Le siège social de Kontiki est localisé à Sunnyvale, en Californie. La société dispose d’un effectif de 34 personnes. En décembre 2004, Kontiki avait effectué un dernier tour de table de 8,6 millions de dollars auprès du fonds d’investissement MK Capital appuyé par les actionnaires historiques de la start-up américaine (Adobe Ventures, Barksdale Group et Benchmark Capital). Depuis sa création en août 2001, la société avait levé 42,6 millions de dollars à en croire son historique sur son site Web.

VeriSign intègre 3united pour de bon
Parallèlement à l’acquisition de Tonkiti, VeriSign annonce que le rachat de la société autrichienne 3united Mobile Solutions ag (3united) est parachevée. La compagnie américaine pionnière du Net avait annoncé le rachat de cette société spécialisée dans les services et les applications sans fil au cours du 3GSM World Congress qui s’était déroulée à Barcelone le mois dernier. Le montant de la transaction s’élève à 55 millions d’euros.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur