Vidéo HD : la grande distribution renonce au Blu-ray de Sony

Mobilité

La baisse des prix des lecteurs HD-DVD et l’abandon du Blu-ray par la chaîne américaine Kmart pourraient donner l’avantage au format de Toshiba.

La chaîne de supermarchés américaine Kmart est sur le point de mettre un terme à la vente de lecteurs Blu-Ray dans ses magasins. Le groupe maintiendra toutefois la vente de consoles de jeux vidéos Playstation 3 (PS3) qui comprennent un lecteur Blu-ray.

Aux États-Unis, les tarifs de certains lecteurs HD-DVD ont en effet chuté sous la barre des 200 dollars, ce qui les rend très intéressants pour le consommateur et augmente la pression sur les fabricants de lecteurs Blu-ray. Non sans rappeler la bataille de la VHS contre le format BetaMax, la guerre des formats haute définition fait rage depuis des mois. Certains analystes n’entrevoyaient même aucune trêve possible.

Face à une telle situation, de nombreux consommateurs ont choisi de ne pas prendre position et d’attendre qu’émerge un gagnant avant d’investir dans l’un des formats de nouvelle génération. Mais selon certains observateurs, la chute des prix des lecteurs haute définition et le développement de contenus et de télévisions HD pourraient convaincre de nombreux consommateurs de s’aventurer dans le monde de la haute définition pour les fêtes de fin d’année.

Si ces prédictions se révèlent exactes, l’abandon du Blu-Ray par Kmart pourrait avoir des conséquences désastreuses pour le format soutenu par Sony et donner une véritable impulsion au HD-DVD de Toshiba.

Quelle que soit l’issue de cette bataille, l’avenir du DVD standard semble bien compromis. Le Japon a atteint son pic de ventes de lecteurs DVD en 2003; les ventes de lecteurs DVD aux États-Unis et en Europe ont atteint leur plus haut niveau en 2005 et continueront à baisser cette année.

Adaptation de l’article Kmart drops Blu-ray players de Vnunet.com en date du 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur