Vidéo HD : Sony renforce la présence du Blu-ray en Europe

Mobilité

Sony multiplie les initiatives pour inciter les éditeurs à adopter son format haute définition.

Maintenant que le Blu-ray a gagné la guerre des DVD haute définition, il ne lui reste plus qu’à s’imposer sur le marché. C’est-à-dire, convaincre les éditeurs d’adopter le format HD pour distribuer leurs contenus. C’est tout l’enjeu de l’initiative BASE (Blu-ray Authoring and Solution Europe) que vient d’annoncer Sony à l’occasion du 61e Festival de Cannes (du 14 au 25 mai 2008).

Les blockbuster américains adoptent sans problème le Blu-ray“, confie Arnaud Brunet, responsable des relations extérieures chez Sony et secrétaire général de l’association Blu-ray Partners France, “mais il s’agit de s’assurer que les titres français et européens vont se développer en Blu-ray dans la même dynamique.” Pour cela, Sony a décidé de rapprocher le support technique de son format de stockage vers les prestataires européens.

Un nouveau ballon d’oxygène

A partir de l’automne 2008, Sony va donc dépêcher deux ingénieurs japonais dans des locaux parisiens aidés de un ou deux techniciens en cours d’embauche. Cette équipe de trois ou quatre personnes travaillera avec les prestataires en Europe pour “s’assurer que tout ce qui est produit en Blu-ray l’est dans une qualité optimale“, explique Arnaud Brunet. Ce qui implique de travailler à partir du master (la copie originale de l’oeuvre), de s’assurer du bon encodage, des options d’interactivité, de suivre les différentes étapes de fabrication, etc.

Les laboratoires européens se débrouillent déjà très bien“, assure l’interlocuteur, “mais en cas de problème, il ne peuvent se tourner que vers le support revendeur ou vers les Etats-Unis.” Pas très pratique. D’où l’idée “d’apporter le Blu-ray aux prestataires“.

Car le marché européen en vaut la peine selon Sony. Les catalogues de films des Studio Canal, TF1 vidéo, Fox Pathé Europa et autre GCTHV sont riches et le Blu-ray devrait “monter en puissance dans les mois à venir“, s’emballe le responsable chez Sony joint par Vnunet.fr depuis Cannes. “Sur place, je rencontre beaucoup d’éditeurs et je peux vous dire que le marché va se développer très rapidement, le Blu-ray est un nouveau ballon d’oxygène” pour un marché de la vidéo confronté au problème du piratage Internet. “Il est important pour les éditeurs de ne pas rater le virage de la haute définition.

La ‘bluraythèque’ idéale

Quitte à leur donner un petit coup de pouce. Sony a l’intention d’accompagner les éditeurs ou d’éditer lui-même dix titres emblématiques du cinéma français en Blu-ray. Pas simple de sélectionner dix films parmi les milliers issus des catalogues. “Sony rêve d’une ‘bluraythèque’ idéale“, s’emballe Arnaud Brunet, “ce seront des oeuvres que tout le monde connaît, soit pour leur succès populaire, soit pour leur qualité d’écriture.” Une quarantaine de titres ont été identifiés. “Nous allons discuter avec les éditeurs et nous donner le temps de travailler correctement.

L’objectif étant de sortir cette prestigieuse collection pour Noël 2008. A cette période, Sony devrait avoir vendu 1 million de Playstation 3 (premier lecteur Blu-ray du marché avec 700 000 unités distribuées) et 150 000 lecteurs de salon dédiés en France. Sans oublier les lecteurs de PC qui se généralisent au sein des machines de bureau et portables. Les jours du DVD sont-ils comptés?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur