Video : J.E. Rosenblum (Pixmania) : “La distribution sélective barre l’accès à des produits haut de gamme”

CloudE-commerceMarketing

Convention E-Commerce : le vice-président de Pixmania considère la distribution sélective comme une entrave à la libre concurrence. Il attend “avec impatience” une directive européenne pour déminer le terrain.

Comment Pixmania peut proposer un meilleur service dans les 26 pays européens dans lesquel la galerie marchande (High Tech, Electroménager, DVD, Jeux Vidéos, Puériculture, Jeux et Jouets, Maison et Jardin…) est implantée ?

Lors de la pleinière d’ouverture de la Convention E-Commerce organisée mardi matin, Jean-Emile Rosenblum, co-fondateur et Vice-Président de Pixmania, a fait un tour d’horizon de l’éco-système du groupe qui pèse 800 millions de chiffre d’affaires et qui dispose d’un effectif de 1400 collaborateurs.

Le site marchand a décliné ses services sous forme de place de marchés (Pixplace) ou  de services thématiques (MyPix.com pour les tirages photos et la personnalisation des objets). Sachant qu’il ne joue plus tout à fait dans la catégorie pure player Internet : Pixmania a aussi ouvert une quarantaine de magasins.

Dans le cadre de la Convention E-Commerce, Pixmania a mis en avant un volet BtoB méconnu baptisé e-Merchant. Le groupe fournit son savoir-faire et son expertise à des enseignes souhaitant se lancer dans le commerce électronique à travers une plate-forme et des services (merchandising, relation client, logistique…). C’est ainsi que la boutique en ligne de Bouygues Telecom a été mise en place mais aussi celle de S.T. Dupont (maître orfèvre, laqueur, malletier…).

Pour ITespresso TV, Jean-Emile Rosenblum aborde le problème lié à la distribution exclusive qui empêcherait Pixmania d’avoir accès à des produits haut de gamme et sur les priorités du groupe en 2010.

Cliquez au centre du lecteur vidéo pour visionner la vidéo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur