Vidéo live, streaming et mobilité : Meerkat pourrait réserver des surprises à Twitter

Apps mobilesMobilité
meerkat-levee-fonds-twitter

La start-up israélo-américaine Meerkat a levé 14 millions de dollars pour développer son application de diffusion de vidéo live en streaming. Twitter a répliqué au cas où.

Pourquoi Meerkat fait sensation ? La semaine dernière, l’application de diffusion de vidéo live en streaming, éditée par une start-up israélo-américaine, a officialisé une levée de fonds de 14 millions de dollars.

Les sociétés de capital-risque et les fonds corporate se bousculent (Greylock Partners, Aleph, Broadway Video Ventures, CAA Ventures, Comcast Ventures, Dreamit Ventures, Entree Capital, Raine Ventures, Sherpa, Slow Ventures, Sound Ventures, Universal Music Group, UTA, Vayner/RSE, WME).

Des “amis” ont également apporté leur soutien, dont Chad Hurdley, le co-fondateur de YouTube. Sans compter sur un soutien de personnalités ou vedettes de Hollywood (on trouve notamment l’acteur Ashton Kutcher, féru de nouvelles technologies, dans la boucle).

“Nous travaillons sur la vidéo live diffusée en streaming depuis plus de deux ans, sous différentes formes. Meerkat est la partie du projet qui décolle”, déclare Ben Rubin, CEO de la start-up dont le siège est situé à San Francisco, dans une contribution sur Medium.com en date du 26 mars.

“Nous sommes une plateforme ouverte. Nous sommes une communité impressionnante de développeurs, qui, même sans une documentation API, qui conçevont déjà des produits fabuleux pour des sessions de live streaming au top de Meerkat.”

Disponible uniquement sur iOS, Meerkat disposerait de 500 000 utilisateurs dans le monde en sachant qu’elle avait fait du buzz lors de la récente édition South by Southwest (SXSW), selon Les Echos.

Le quotidien rappelle que la start-up avait été lancée à Tel Aviv en 2012 sous la dénomination Yevvo (puis Air puis Meerkat qui veut dire suricate en anglais). Fort de cet historique, elle avait déjà levé 3,7 millions de dollars.

Le marché s’anime : Twitter perçoit l’essor d’un rival potentiel avec Meerkat, qui a adopté comme pitch frondeur : “Tweet live video” (car un live enclenché est diffusé directement via Twitter).

Pour esquiver le syndrome du “concurrent qui n’est qu’à un clic sur Internet”, le groupe de Dick Costolo a préféré acquérir une autre start-up au positionnement similaire (mais à peine lancée) : Periscope. On avance un montant de 100 millions de dollars pour la transaction.

La diffusion live de vidéo est un filon déjà exploré par des services pionniers comme Justin.tv ou Ustream. Mais l’ajout de la mobilité semble renouveler l’expérience.

A travers Meerkat, Josh Elman, Associé chez Greylock Partners (et grand contributeur dans la levée de fonds de Meerkat), considère qu’il assiste à la “fondation de ce qu’il espère être un nouveau réseau puissant et à un nouveau départ de la vidéo en live”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur