Vidéo : Logiciels libres vs logiciels propriétaires : l’avis de Franz Meyer (Red Hat)

Cloud

Pour le directeur Europe du Sud de l’éditeur de distribution Linux, la proposition 58 du rapport Attali permet de casser “le mythe du FUD”.

Dans le prolongement de la démo vidéo du XO (du nom du “portable à 100 dollars” développé par la fondation OLPC) organisée sur le salon Solutions Linux, Franz Meyer, Directeur Europe du Sud de Red Hat, a accepté de commenter la proposition 58 du rapport Attali sur le déséquilibre de la concurrence entre logiciels libres et logiciels propriétaires.

Un sujet qui suscite de multiples commentaires de la part du représentant de Red Hat. Tout d’abord, face au poids des logiciels propriétaires développés essentiellement par des éditeurs américains, l’Europe a peut-être une carte à jouer dans l’open source au nom d’uns stratégie de différenciation.

D’autre part, Franz Meyer estime que cette proposition permet d’atténuer le “mythe du FUD” pour Fear Uncertainty and Doubt (littéralement “peur, incertitude et doute”). Une expression utilisée pour fustiger la communication de certaines entreprises de l’informatique. C’est à dire comment les éditeurs de logiciels propriétaires tendent à faire peur à leurs clients sur les risques encourues en adoptant des solutions open source.

Dans le prolongement de la démo vidéo du XO (du nom du “portable à 100 dollars” développé par la fondation OLPC) organisée sur le salon Solutions Linux, Franz Meyer, Directeur Europe du Sud de Red Hat, a accepté de commenter la proposition 58 du rapport Attali sur le déséquilibre de la concurrence entre logiciels libres et logiciels propriétaires.

Un sujet qui suscite de multiples commentaires de la part du représentant de Red Hat. Tout d’abord, face au poids des logiciels propriétaires développés essentiellement par des éditeurs américains, l’Europe a peut-être une carte à jouer dans l’open source au nom d’uns stratégie de différenciation.

D’autre part, Franz Meyer estime que cette proposition permet d’atténuer le “mythe du FUD” pour Fear Uncertainty and Doubt (littéralement “peur, incertitude et doute”). Une expression utilisée pour fustiger la communication de certaines entreprises de l’informatique. C’est à dire comment les éditeurs de logiciels propriétaires tendent à faire peur à leurs clients sur les risques encourues en adoptant des solutions open source.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur