Vidéo Ludovic Le Moan – Sigfox : quelle place pour le bas débit dans la 5G

Gestion réseauxMobilitéOpérateursRéseaux

Mobile World Congress : après sa levée de fonds de 100 millions d’euros, Sigfox a désormais les moyens de déployer son réseau bas débit dans le monde pour l’Internet des objets.

La présence de Sigfox était indispensable au Mobile World Congress.  C’est l’une des principales start-up qui joue le rôle d’ambassadeur de la French Tech.

Son imposante levée de fonds de 100 millions d’euros, annoncée le mois dernier, est stimulante pour la communauté des Net-entrepreneurs.

Sigfox monte un réseau mondial bas débit pour faciliter la connexion en masse des capteurs à l’ère de l’Internet des objets.

“Avec quelques centaines de millions, on peut couvrir la terre entière”, estime Ludovic Le Moan, le CEO de la start-up qui se présente comme le “Twitter des télécoms”.

“On transmet quelques octets comme Twitter mais c’est infaisable avec une autre technologie.”

Au-delà du business et de l’expansion mondiale, le prochain grand défi de Sigfox est d’ordre technologique.

La start-up toulousaine compte contribuer à la définition du standard pour le bas débit qui sera intégré dans les futurs réseaux 5G qui commenceront à être déployés à l’horizon  2020.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur