Vidéo Le Meilleur Dev de France : paroles de développeurs et au gagnant

Cloud
olivier-hamon-gagnant-meilleur-dev-france

Entre les pros et amateurs, plusieurs centaines de développeurs ont participé à ce challenge de codes dans les locaux de 42. Témoignages de participants jusqu’à la remise du Prix.

Entre 400 et 500 candidats et il en reste un…Olivier Hamon, de l’équipe SAP, a remporté le prix du “Meilleur Dev’ de France” [et non Guillaume Hamon comme indiqué auparavant, ndlr].

Une première compétition présentée sous la forme d’un hackaton (terme un peu usurpé du coup) et organisée dans les locaux de 42, l’école alternative d’enseignement du développement Web qui organise sa première rentrée à l’automne.

La première session s’est déroulée dans un joyeux brouhaha sur trois étages de 42.

La soirée a été animée par l’équipe de l’agence Going Digital (conseils en métiers du numérique) sous la houlette de Stéphane Boukris qui n’a pas arrêté de circuler dans les couloirs, l’accueil et le plateau central.

Pas de paillettes mais des confettis quand même pour accueillir les invités et les candidats à la compétition informatique à l’entrée de 42.

Les développeurs sont arrivés progressivement en soirée pour prendre possession des salles informatiques mises à disposition pour la compétition. Pour tenir le choc, les organisateurs avaient prévu de la boisson énergisante Red Bull (impressionnante consommation) et des pizzas Hut à volonté.

Alors que les centaines de développeurs s’attellent à leur mission dans l’espoir de gagner le grand prix (10 000 euros) quand même, une présentation de start-up se déroule en sous-sol (Start In Paris).

Tandis que le sponsor Salesforce (en force) a envahi le premier étage pour accueillir les développeurs en herbe et tenter de les amadouer.

Retour au niveau -1, en deuxième partie de soirée, des personnalités défilent sur le plateau central pour présenter leur vision du numérique.

Citons notamment Guy Mamou-Mani (Président du Syntec Numérique), Alain Benichou (Président d’IBM France) et Marie-Laure Sauty de Chalon (P-DG Au Féminin) mais aussi Nathalie Kosciusko-Morizet (ex-ministre du numérique sous la présidence Sarkozy et candidate UMP  pour la campagne municipale de Paris) qui vient de faire un tour dans la zone des développeurs en train de plancher…

Mais Xavier Niel, maître des lieux (rappelons qu’il a fondé et assuré le financement de 42), ne s’est pas déplacé…Pourtant, le suspense a été maintenu jusqu’au bout sur sa présence éventuelle.

23h00, le top trois des développeurs participants est dévoilé. Le grand gagnant de la soirée s’appelle Olivier Hamon, rattaché aux SAP labs.

Félicitation au finaliste qui remporte un chèque de 10 000 euros et un voyage offert par Salesforce pour participer à la convention DreamForce du spécialiste des solutions BtoB dans le cloud à San Francisco qui se déroule en novembre.

De minuit à 2h00 du matin : il était prévu une soirée DEV PARTY…Mais là on n’était plus là…Avis aux témoignages dans l’espace commentaire sur ITespresso.

 

“Un vrai show à l’américaine un peu too much”, selon CodinGame
CodinGame, organisateur de challenges de programmation en ligne, a la dent dure contre Le Meilleur Dev de France. Dans une contribution blog intitulée “Entre mascarade officielle et fiasco technique”, il regrette un “vrai show à l’américaine un peu too much”. Sur l’organisation du concours, il pointe du doigt des soucis techniques de connexions de bases qui a perturbé la compétition. A la fin de la session, le prestataire Isograd (un brin concurrent de CodinGame) a reconnu ses bugs et promet de faire mieux la prochaine fois. “En définitive, l’évènement semble avoir rempli ses objectifs médiatiques mais est loin de remporter l’adhésion de ceux qui ont tenté l’expérience du concours. Moins de faste et plus de respect auraient été les bienvenus”, soupire CodinGame. “Au Meilleur Dev de France, le développeur est certes une denrée rare, une ‘population’ que l’on fait mine de choyer mais que finalement l’on aime et connaît peu.”

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur