Vidéo Olivier Chouraki (Madgic) : “Nous sommes un optimiseur de revenus dans la publicité mobile”

MarketingPublicité

Salon LeMobile 2012 : Madgic exploite une plate-forme d’agrégation de serveurs publicitaires. Un système d’optimisation qui permet d’augmenter les revenus des éditeurs de sites et développeurs d’applications mobiles.

Spécialiste de l’Internet mobile avec l’aventure Mobiluck, on retrouve Olivier Chouraki aux commandes de Madgic, qui exploite une plate-forme d’agrégation de serveurs publicitaires (ad server).

Présent sur le salon LeMobile 2012 qui vient de s’achever à Paris, ce Net-entrepreneur explique le concept qui permet de réduire les coûts d’adserving et d’augmenter les revenus de ses clients (éditeurs de sites mobiles et développeurs d’applications mobiles).

“C’est un optimiseur de revenus publicitaires”, considère Olivier Chouraki.

“On agrège différentes régies mobiles dans le monde et adnetworks (on travaille bien avec une trentaine de réseaux publicitaires)”, détaille-t-il.

“Et on mesure en permanence combien rapporte chaque régie publicitaire sur chaque site dans chaque pays. Ce qui nous permet d’allouer automatiquement le trafic entre ces régies et d’affficher la publicité qui rapporte le plus.”

Le modèle économique de Madgic est basé sur un système de partage des revenus publicitaires avec les clients utilisateurs de la plate-forme.

La plateforme est censée augmenter les revenus publicitaires en optimisant le taux de remplissage, le taux de clic et le prix par clic.

Petit passage sur la page Web de l’équip Madgic, on retrouve au board un certain Stanislas Chesnais, qui avait co-fondé Netsize (services SMS et marketing mobile) en 1999 puis revendu à Gemalto onze ans plus tard.

Prochaine étape : une levée de fonds ?

Pour découvrir l’interview vidéo sur ITespresso TV, cliquez sur le centre du lecteur média  (vidéo réalisée par Jérôme Bouteiller, 07/03/12)

Crédit photo : ©-Fenton-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur