Vidéo Pierre Herbelot (Q1 Labs) : “De l’analyse comportementale des réseaux à la gestion des logs”

Cloud

Assises de la Sécurité : Q1 Labs vient d’être racheté par IBM. Ce fournisseur de solutions qui ont vocation à pousser la visibilité des réseaux joue un rôle important dans la future division Sécurité consolidée d’IBM.

La semaine dernière, alors que la session 2011 des Assises de la Sécurité démarrait, IBM avait annoncé le rachat de Q1 Labs.

Cet éditeur américain développe des solutions pour “disposer d’une visibilité complète sur ce qui passe dans les réseaux” (entreprises, data centers, applications).

Le montant du rachat n’a pas été précisé.

Q1 Labs commerciale la plate-forme QRadar présentée comme une “architecture unifiée pour collecter, stocker analyser et interroger les évènements systèmes, réseaux et de vulnérabilités”.

Elle apportes divers avantages aux grandes entreprises : “détecter les menaces et les fraudes” (gestion des logs…), “être compliance” (respect des obligations règlementaires), “prédire les risques” et “consolider les silos de données”.

A l’occasion des Assises de la Sécurité (Monaco, du 5 au 8 octobre 2011), nous avons rencontré Pierre Herbelot, Directeur Europe du Sud de Q1 Labs, qui a fourni des précisions sur le champ des activités de sécurité IT (en France particulièrement) et l’étendue du spectre de la concurrence.

En ce qui concerne le rachat de Q1 Labs par IBM, il se montre moins disert. On peut aisément le comprendre. L’accord de rapprochement doit être finalisé. Et c’est l’acquéreur IBM qui prendra la main sur la communication.

Mais Big Blue aura beaucoup de choses à dire sur le sujet. Au-delà de cette nouvelle opération de croissance externe jugée stratégique, il y aura une évolution plus profonde.

IBM compte créer une nouvelle division consolidée dédiée à la sécurité (IBM Security Systems).

Fort d’un effectif dépassant le millier de collaborateurs, elle va intégrer les différentes entités éparpillées : X-Force, Q1 Labs et i2 (logiciels d’analyse de sécurité).

Brendan Hannigan, P-DG of Q1 Labs, prendra la tête d’IBM Security Systems alors que le concurrent HP est en train de procéder à la “rationalisation-consolidation” de ses actifs de sécurité IT dans une même unité puissante (Fortify).

La nouvelle division sécurité d’IBM devrait afficher rapidement une croissance de 12% par an.

Pour consulter l’interview vidéo de Pierre Herbelot (Q1 Labs), cliquez sur le centre du lecteur média : positionnement, partenaires et clients en France, concurrence…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur