Vidéo : Pierre Poggi (WatchGuard) : “La loi Hadopi concerne aussi les entreprises”

CloudRégulations

Selon le fournisseur d’appliances de sécurité réseau, les entreprises françaises sont désormais soumises à une obligation de “veiller à l’accès Internet” et elles doivent se “conformer à la loi Hadopi”.

Comment garder le contrôle en cas d’utilisation abusive d’Internet dans l’entreprise ?

WatchGuard France, éditeur de solutions de sécurité réseaux, met l’accent sur les risques à l’application de la loi liée à la lutte anti-piratage numérique (“Hadopi”).

Un sujet qui touche les particuliers dans le cadre de leur surf sur Internet mais aussi les dirigeants des entreprises.

Ces derniers pourraient se montrer surpris de recevoir une “recommandation” de la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet si un collaborateur avait pratiqué des téléchargements illégaux depuis son poste de travail.

A l’extrême, une sanction pourrait tomber comme une amende ou une coupure de l’accès Internet au sein de l’entreprise pendant un mois.

Tout un travail de conseils à faire auprès des entreprises. Et WatchGuard perçoit une nouvelle opportunité de business avec l’encadrement de la loi Hadopi.

“L’application de la loi Hadopi induit pour l’entreprise l’obligation de veille sur son accès Internet afin d’empêcher les actes de contrefaçon et rend la mise en place de dispositifs techniques et la mise à jour de la charte Informatique indispensables”, considère l’éditeur.

Un point sur lequel le site Internet officiel de la Hadopi, ouvert il y a un mois, n’accorde pas vraiment de place hélas.

A l’occasion des Assises de la Sécurité qui se sont déroulées début octobre à Monaco, nous avions rencontré Pierre Poggi, Responsable des comptes stratégiques chez WatchGuard France, qui fait le point sur la nouvelle donne concernant les entreprises, le cadre Hadopi et la sécurité IT.

Pour consulter la vidéo, cliquez sur le centre du lecteur média (vidéo réalisée le 7 octobre 2010).

600 000 appliances WatchGuard dans le monde
Depuis sa création en 1996, WatchGuard revendique le déploiement de 600 000 appliances de sécurité dans le monde. La société dispose d’un effectif de 10 000 employés et d’un réseau dense de 15 000 partenaires dans le monde. L’éditeur de solutions de sécurité proposent des produits “tout-en-un” sous forme d’appliances avec ses gammes XTM (pare-feu, VPN, modules de sécurité anti-spam, virus et logiciels malveillants) et XCS dédiée à la protection du contenu sur la messagerie et le Web (un développement facilité par le rachat de BorderWare Technologies en août 2010). Mi-octobre, WatchGuard a rajouté un nouveau module Application Control pour mieux contrôler une centaine d’applications “Web 2.0” (Facebook, Twitter, LinkedIn…). En termes de résultats financiers, WatchGuard reste plus discret dans sa communication. Néanmoins, il évoque une croissance à deux chiffres sur l’année 2009 poussée par des branches locales comme les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Italie, l’Autriche, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, la Chine, la Corée et la Malaisie.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur