Vidéo Schneider Electric : “Efficacité énergétique et data center : tout le monde doit jouer le jeu”

Cloud
schneider-electric-data-center-efficacite-energetique

Jacques Perrochat, Directeur du pôle Solutions Data Center de Schneider Electric, prône l’efficacité énergétique dans les centres de données. Un sujet qui n’aboutit pas forcément à un consensus dans la sphère IT.

Parmi tous les segments que couvre Schneider Electric dans le domaine de la gestion de l’énergie, un pôle s’adresse directement au secteur IT.

Sa division APC est un acteur de référence qui conçoit et commercialise des solutions dédiées à la supervision de data centers :  alimentation électrique, refroidissement, sécurité…

En septembre 2011, elle avait dévoilé une solution “tout-en-un” dédiée aux grandes entreprises : StruxureWare for Data Centers, un logiciel de gestion intégrée des data centers.

Depuis, APC par Schneider Electric a élargi sa gamme de solutions tendant à la modularité de son offre comme EcoBreeze (solution modulaire de refroidissement exploitée en avant-première dans le data center Neoclyde à Besançon).

Et elle affine parallèlement sa segmentation des profils d’entreprises qu’elle veut toucher comme les PME.

Son offre InfraStruxure for Small IT permet a vocation à faciliter la conception d’une infrastructure informatique à partir d’un package englobant logiciel et matériel.

A l’occasion du salon IT Meeting organisé récemment à Cannes, nous avons rencontré Jacques Perrochat, Directeur France Solutions Datacenter chez Schneider Electric.

Il aborde le thème de l’efficacité énergétique associée à l’exploitation des data centers et à des projets connexes (les villes intelligentes ou “smart cities”).

Ce sujet provoque quelques remous dans la communauté des gestionnaires de centres de données, qui y voient une argumentation marketing qui ne reflète pas la réalité de la consommation énergétique.

“Il faut que tout le monde joue le jeu”, considère Jacques Perrochat, qui rappelle que le sujet est pris au sérieux par la Commission européenne sous l’angle d’une “responsabilité sociétale”.

Les travaux du Green Grid, du nom d’un groupement d’acteurs IT qui travaillent justement sur cette dimension d’efficacité énergétique, sont également suivis avec intérêt.

Mais il manque visiblement des relais pour sensibiliser les acteurs IT en France, comme le prouve le manque de mobilisation sur le thème du Code of Conduct poussé par l’Association européenne des data centers.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur