Vidéo Thomas Papadopoulos (Infosys) : “Un projet e-commerce est transversal en entreprise”

Marketing
infosys-oracle-ecommerce-multicanal

Le Directeur du pôle Digital chez Infosys France précise comment l’intégrateur va accompagner les entreprises ayant adopté des solutions Oracle dans l’e-commerce en mode multicanal.

En France, Infosys devient un partenaire privilégié d’Oracle pour ses solutions de commerce électronique.

L’intégrateur international, d’origine indienne, a marqué le coup à l’occasion du salon E-Commerce qui s’est déroulé le mois dernier à Paris.

Les deux partenaires ont officialisé cette alliance dédiée à l’e-commerce.

Sachant qu’ils collaborent dans une sphère plus large depuis 10 ans, notamment à travers des centres de recherche communs (sur le campus du siège international d’Oracle à Redwood Shores par exemple).

Fort d’une certification “Diamond Partner” d’Oracle en 2010 (haut niveau d’homologation pour intégrer des solutions Oracle), Infosys France va désormais accompagner ses clients grands comptes qui adoptent des solutions de la firme de Larry Elliso, qui a organisé son Forum Openworld à San Francisco il y a quinze jours.

Le tout dans une optique de développement de commerce électronique en mode multicanal.

Oracle dispose de plusieurs solutions dédiées comme Oracle Commerce (fruit de l’intégration d’Oracle ATG Commerce et d’Oracle Endeca) ou Oracle WebCenter (collaboratif, portails Web, gestion de contenus, réseaux sociaux).

De son côté, Infosys pourra apporter son savoir-faire : conseil métier et technologique, conception d’architectures et intégration et gestion des solutions.

Découvrez l’interview vidéo réalisée avec Thomas Papadopoulos, Directeur de l’expertise Digitale d’Infosys France, à l’occasion du salon E-Commerce de Paris (19 septembre 2010) :

 Infosys : baisse de régime
Coté au Nasdaq, Infosys est considéré comme le groupe SSII numéro deux en Inde. Elle affiche un effectif global de 145 000 collaborateurs avec une présence dans 30 pays (dont la France). Infosys fournit à ses clients (généralement des multinationales comme Procter & Gamble ou Volkswagen) des services de conseil métier, de technologie, d’ingénierie et d’externalisation (outsourcing). Compte tenu la conjoncture macro-économique, Infosys a récemment indiqué qu’elle maintenait une prévision de chiffre d’affaires d’au moins 7,34 milliards de dollars, soit une hausse de 5%, pour l’exercice fiscal 2012-2013 clos fin mars. Mais la SSII indienne n’a pas modifié son objectif qui avait déjà été abaissé en juillet. Au regard des performances en baisse des éditeurs IT américains (IBM, Intel, Microsoft, Google…) et des incertitudes économiques globales, on va suivre les résultats finaux avec intérêt. Dans le cadre de cette communication corporate, Infosys a annoncé la démission inattendue de V. Balakrishnan, son directeur financier et membre du conseil d’administration.

Crédit photo : Crédit Photo Shutterstock – Copyright : Rob Pitman


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur