Vie privée : Avast visite les réseaux sociaux avec secure.me

Régulations
Sécurité IT Avast Secure.me

Avast oriente sa réflexion vers la protection de la vie privée sur les médias sociaux et rachète une start-up spécialiste en la matière : secure.me, qui s’est fait connaître pour son algorithme de contrôle des profils Facebook.

Avast intègre plus sensiblement dans sa réflexion la gestion de la vie privée sur les médias sociaux et s’offre une start-up spécialiste en la matière : secure.me.

Fondée en novembre 2009 par Mario Grobholz et Christian Sigl, qui occupent aujourd’hui les postes respectifs de Directeur général et directeur technique, cette jeune pousse implantée à San Francisco dispose d’un relais en Allemagne.

Elle s’est fait connaître pour son outil de contrôle des profils Facebook, lié à une plate-forme cloud qui héberge une base de réputation. Celle-ci est mise à contribution pour détecter plus efficacement les éléments malveillants.

L’analyse antivirus porte sur les publications des tiers, mais les algorithmes de secure.me surveillent aussi les actions de l’utilisateur pour attirer son attention sur celles qui peuvent nuire à sa confidentialité, sa sécurité et/ou sa réputation.

Ils offrent un contrôle plus tangible sur la visibilité des contenus et un paramétrage plus précis des données auxquelles les applications – notamment celles qui collectent des informations personnelles à tour de bras – ont accès.

Quelque 90 millions de comptes Facebook seraient déjà passés à la moulinette de secure.me, qui revendique aujourd’hui 120 000 utilisateurs actifs par jour, avec une disponibilité dans plus d’une centaine de pays, en 10 langues.

En incluant les technologies de pointe de secure.me en matière de vie privée et de sécurisation dans nos propres offres de sécurité, nous allons donner aux clients une plus grande confiance dans leur expérience en ligne, qu’ils soient sur un PC, une tablette ou un appareil mobile“, résume Vincent Steckler.

Le P-DG d’Avast ne précise en revanche ni les modalités financières de cette acquisition, ni son impact sur les effectifs de secure.me.

secure.me

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les éditions 2013 des logiciels antivirus ?

Crédit photo : watcharakun – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur