Vie privée : Bose serait très à l’écoute de ses clients

JuridiqueRégulationsSurveillance
bose-espionnage

Un Américain lance une action en justice contre Bose, accusé d’avoir espionné les utilisateurs de ses casques et enceintes sans fil.

Nos goûts musicaux peuvent en dire long sur notre personnalité.

Ce constat est régulièrement établi au gré des études sur le sujet (T. Chamorro-Premuzic & A. Furnham, 2007 ; R.A. Brown, 2012 ; Greenberg et al., 2015). Il est aujourd’hui au cœur de l’argumentaire du dénommé Kyle Zak.

Ce résident de l’Illinois a déposé plainte contre Bose. Il cherche à monter une class action contre le fabricant, accusé d’espionner les utilisateurs de ses équipements audio.

Le problème se trouve au niveau de l’application Bose Connect, destinée à contrôler certains casques et enceintes sans fil en permettant notamment de mettre à jour le firmware, de gérer la réduction de bruit active et de paramétrer le délai d’extinction automatique.

Sans en informer les utilisateurs, l’app collecterait des données sur les écoutes et les transmettrait à des tiers, parmi lesquels la société Segment.io, spécialiste du data mining.

D’après Kyle Zak, la musique n’est pas seule concernée : tous les flux audio seraient analysés et des informations aussi précises que les retours arrière ou les sauts de pistes seraient captées.

Bose communiquerait, en outre, le numéro de série de chaque appareil surveillé. Un numéro que les utilisateurs sont invités à renseigner… en complément à leur nom et à leur adresse électronique lorsqu’ils enregistrent leurs produits.

Détenteur d’un casque QuietComfort 35 acquis le mois dernier « pour 350 dollars », Kyle Zak estime avoir droit – au même titre que les Américains dans son cas – à des dommages pour atteinte à sa vie privée, ainsi qu’au remboursement du prix du produit.

Dénonçant une infraction aux dispositions du Wiretap Act interdisant l’interception de communications sans consentement, il évoque également deux lois en vigueur dans l’État d’Illinois, dont une en vertu de laquelle Bose se serait rendu coupable de pratique commerciale trompeuse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur