Vie privée sur Facebook : le gouvernement et la CNIL interviennent

Marketing
facebook - vie privee - reseau social - confidentialité - timeline

Facebook devra fournir des explications “claires et transparentes” au gouvernement et à la CNIL face à la polémique qui gonfle à propos des anciens messages qui remontent sur la timeline.

Facebook ne va pas tourner la page aussi facilement avec les messages d’antan (2009 et antérieurement) qui réapparaissent sur la timeline.

Le gouvernement et la CNIL demandent des explications plus poussées, au-delà de la réaction officielle du réseau social tombée hier soir.

Le réseau social réfute tout dysfonctionnement. Tout en admettant “que les messages en question étaient des anciennes publications, visibles précédemment sur leur profil.”

Mais le gouvernement français a pris le relais.

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, se retrouvent en première ligne pour gérer ce dossier.

Le gouvernement “souhaitent des explications claires et transparentes” et pose les questions dans ses termes  : “‘Agit-il d’une modification impromptue de la présentation des données qui a désarçonné les utilisateurs ? ou y a-t-il eu rupture de confidentialité à travers la publication de messages privés ?”

Outre le gouvernement, Facebook a un autre interlocuteur publique sur cette question : la CNIL.

Le réseau social devra s’expliquer sur devant l’instance en charge de la protection des données personnelles.

Consultez la vidéo ci-dessous :

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Etes-vous incollable sur Facebook ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz
——————————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur