Vie privée : Yahoo sera plus “regardant” sur les mails

Cloud
Yahoo Mail messagerie électronique publicité ciblée

Parmi les conditions d’utilisation applicables à la nouvelle version du service Yahoo! Mail, l’une touche à la vie privée : il est question d’une analyse automatique de tous les messages, essentiellement à des fins de publicité ciblée.

La publicité ciblée sera l’une des clés de voûte de la nouvelle version de Yahoo! Mail.

Appliquée en date du 3 juin, cette mise à jour était dans les cartons depuis décembre dernier.

Comme entrevu à cette occasion, elle concrétise une stratégie de convergence, matérialisée notamment par un design unifié sur Windows 8, Apple iOS et Google Android.

Avec en toile de fond les smartphones, les tablettes et les réseaux mobiles bas débit, l’interface utilisateur s’affranchit de certains éléments particulièrement gourmands en ressources et bénéficie par ailleurs d’une meilleure intégration du module de messagerie instantanée.

Yahoo fait de ces optimisations la pierre angulaire de son discours et ne s’attarde guère sur une question lancinante à la lecture des conditions d’utilisation : la vie privée.

Il apparaît en effet, au troisième alinéa des nouvelles CGU, que le groupe Internet américain s’arroge le droit de “consulter le contenu de tous les mails“.

Il s’agit officiellement de “fournir de nouvelles fonctionnalités”, au premier rang desquelles… de la publicité ciblée, citée pour l’exemple avant même la lutte contre le spam et les messages malveillants.

Cette “expérience personnalisée en matière de contenu” implique également l’analyse des communications qui transitent via la messagerie instantanée, mais aussi des mot-clés saisis dans le moteur de recherche.

Cet ensemble va déterminer un profil d’utilisateur, en fonction de catégories d’intérêt qui influeront sur la publicité affichée.

Il est possible de s’opposer à cette collecte de données et à leur partage avec des tiers, mais il faut pour cela se rendre sur une page dédiée : l’Ad Interest Manager.

Sur le principe dit de “l’opt-out”, ou “désengagement”, l’internaute peut désactiver ses centres d’intérêt, contrôler les cookies installés et refuser la communication de données personnelles aux partenaires de Yahoo.

Sur le principe de Google avec sa messagerie Gmail, certains aspects de cette collecte de données ne sont pas désactivables.

Quiconque refuserait de s’y plier est invité à utiliser un client IMAP, à opter pour un compte payant “Mail Plus” ou simplement à fermer son compte.

Yahoo Mail publicité ciblée

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien la galaxie Yahoo! ?

Crédit photo : Pavel Ignatov – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur