ViewSonic Pro8300 : un vidéo-projecteur “full HD” à la connectivité complète

Mobilité
vidéoprojecteur ViewSonic Pro8300

ViewSonic dévoile le Pro8300, un vidéo-projecteur qui brille par la richesse de sa connectivité. Mais le jeu, qui requiert une mise de 1195 euros TTC, en vaut-il vraiment la chandelle ?

Curieux vidéoprojecteur que ce Pro8300 par ViewSonic.

Pour 1195 euros TTC, le dispositif embarque certes une connectique sans équivalent. Mais le fabricant s’affiche en retrait sur de nombreux points.

Au rang des prérequis remplis sans fléchir, une résolution native en Full HD (1920 x 1080 pixels), un taux de luminosité satisfaisant qui atteint les 3000 cd/m² en crête et une garantie de 3 ans avec retour atelier.

Référence en la matière, la technologie d’affichage DLP est au rendez-vous.

ViewSonic confère toutefois à l’ampoule quelque 4000 heures de fonctionnement, loin de ces 20 000 heures caractéristiques du commun des projecteurs actuels.

De même, le taux de contraste fixe s’élève à 4000 : 1, quand la concurrence tutoie davantage, sur une échelle de prix comparable, les 10 000:1.

A cet égard, il ne fait guère de doute que le principal attrait du Pro8300 réside davantage en sa connectivité complète, voire exhaustive : deux entrées VGA pour autant d’interfaces HDMI, un canal composite RCA, du S-vidéo et du YUV…

L’audio n’est guère plus en reste. Passé ces anecdotiques haut-parleurs stéréo à 10 W intégrés à même le châssis, l’on relève, en entrée, des connecteurs RCA doublés d’un jack 3,5mm. Même configuration en sortie, avec un VGA dédié.

Pas de port RGB à l’horizon. L’usage du DB9 implémenté sur la façade arrière du produit revient à une interface de communication RS-232 qui permettra d’injecter des mises à jour du firmware.

D’un design épuré aux tons noir mat, le Pro8300 dispose d’une molette de mise point manuelle doublée d’un zoom optique 1,5x. Cet élément a son importance et augmente d’autant la distance de projection.

En outre, ViewSonic annonce des nuisances sonores limitées à 30 dB en mode économique, une prouesse face à des pico-projecteurs qui font tout juste mieux.

Dans cette catégorie, l’Acer K130 et consorts conservent toutefois bien des avantages.

Hormis leur prix, qui avoisine plutôt les 500 euros, ils intègrent parfois des capacités d’affichage sans fil Display Over USB, un écosystème logiciel peuplé d’applications mobiles… pour des caractéristiques techniques aussi flatteuses.

ViewSonic Pro8300 vidéoprojecteur


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur