Vimeo lève la barrière du payant pour intégrer une vidéo haute définition

CloudEntrepriseStart-up

Le plate-forme américaine retire l’option payante pour les membres qui voulaient intégrer des vidéos encodées en haute définition sur des sites Web externes.

Petite révolution pour Vimeo qui est en train de changer de modèle technico-économique.

Cette plate-forme, exploitée par une start-up new-yorkaise, est l’une des premières à fournir des vidéos en haute définition sur le Web.

Elle était notamment connue pour une limitation qui contraignait ses utilisateurs à payer pour intégrer une version HD de leurs vidéos sur des sites externes.

Selon une contribution blog en date du 22 juillet, la limitation est aujourd’hui révolue.

Une économie non négligeable pour les membres de Vimeo qui étaient appelés à payer 9,95 dollars pour 1000 lectures HD sur des sites externes et 199,95 dollars pour 100 000 visionnages haute définition.

Dans les cas où un utilisateur était à court de crédit de lecture, Vimeo laissaient encore la possibilité aux internautes de regarder la vidéo en HD. Mais seulement en revenant sur la page de ladite vidéo sur Vimeo.com…et sur laquelle la société pouvait placer des publicités.

Très chère bande passante

Outre les coûts de stockage, les coûts de diffusion des contenus (bande passante) sont les principales dépenses des plate-formes d’hébergement et de diffusion de vidéos. Qui plus est lorsque les fichiers sont encodés en haute définition.

Ainsi, une vidéo encodée en 720p nécessite un débit approximatif de 1,6 Mégabit par seconde. Trois minutes d’une telle vidéo requiert un trafic de 36 mégabytes ce qui est multiplié par le nombre de visionnages.

Dès lors, on imagine déjà le coût pour diffuser des vidéos en 1080p…

Vimeo précise que les utilisateurs, ayant déjà acheté des crédits de lecture au cours des 30 derniers jours, seront remboursés.

La concurrence acharnée de plates-formes moins connues (TubeWatcher…) ou des plus grosses (Dailymotion, YouTube), qui offrent progressivement l’encodage en haute – voir ultra haute – qualité, rendait presque obsolète le modèle “freemium” (mixte de “free” et “premium”) de Vimeo.

C’est désormais le débit des connexions des utilisateurs finaux qu’il va falloir penser à augmenter de façon significative pour visualiser ces contenus sans remise en mémoire tampon…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur