Violation de brevets : la liseuse Nook de Barnes & Noble est dans le viseur de Microsoft

MobilitéOS mobiles

Après HTC et Motorola, c’est au tour d’un autre partenaire de Google Android, Barnes & Noble qui propose sa liseuse Nook, d’être poursuivi par Microsoft pour violation de brevets.

Microsoft s’attaque au monde des lecteurs d’e-books. Ce 21 mars, la firme de Redmond a déposé une plainte pour violation de cinq  brevets contre le réseau américain de librairies Barnes & Noble, devant la cour fédérale de Seattle (Etat de Washington) et la Commission Internationale du Commerce (ITC – International Trade Commission).

Microsoft accuse ainsi la liseuse Nook de Barnes & Noble, qui tourne sous Google Android, d’utiliser illégalement plusieurs technologies brevetées par l’éditeur américain.

Les sous-traitants qui fabriquent le Nook, à savoir Foxconn et Inventec, sont aussi concernés par cette plainte.

Après s’être attaqué l’année dernière à d’autres partenaires de Google, comme HTC et Motorola, Microsoft s’en prend donc à un autre terminal Android.

Dans la plainte déposée contre Barnes & Noble, Microsoft signale que son lecteur d’e-books Nook viole des brevets portant sur des technologies liées au passage entre écrans virtuels, à la navigation Web et à l’interaction entre lecteurs de livres électroniques.

Microsoft explique dans un communiqué avoir tenté de négocier un accord avec Barnes & Noble, Inventec et Foxconn. En vain.

Après avoir poursuivi en justice HTC, Motorola et Barnes & Noble, quel sera le prochain supporter de Google Android à faire l’objet de toute l’attention de la firme de Redmond ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur