Violation de brevets : Microsoft et Salesforce.com font la paix

CloudCRMMarketing

Dans une affaire qui les opposait mutuellement pour des violations de brevets relatifs à des solutions de CRM, Microsoft et Salesforce.com ont trouvé un terrain d’entente.

Microsoft et Salesforce.com ont trouvé un accord dans l’affaire de violation de brevets qui les opposait depuis le mois de mai.

La firme de Redmond avait ouvert les hostilités ce printemps en accusant Salesforce.com d’avoir violé neuf de ses brevets portant sur des technologies liées à ses solutions de CRM (Customer Relationship Management, ou gestion de la relation client).

L’éditeur de solutions de CRM en mode cloud computing aurait ainsi illégalement utilisé certaines des technologies mises au point par Microsoft dans ses propres produits.

Fin juin, Salesforce.com avait riposté en soutenant que la firme de Redmond aurait aussi violé cinq de ses brevets, qu’elle aurait illégalement utilisé au sein de sa plate-forme .NET et de son outil collaboratif SharePoint.

Mais la bataille est maintenant terminée. Dans un communiqué, Microsoft explique avoir conclu un accord avec Salesforce.com. L’éditeur américain souligne ainsi que le spécialiste des solutions CRM en cloud aurait accepté de lui verser une compensation financière. Aucun montant n’a été dévoilé.

En outre, Microsoft se réserve désormais le droit d’utiliser certains brevets déposés par Salesforce.com, tandis que celui-ci a obtenu l’autorisation d’exploiter quelques brevets détenus par la firme de Redmond et relatifs à ses solutions de CRM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur