Violation de brevets : Samsung rajoute l’iPad Mini sur la liste

MobilitéRégulationsTablettes
samsung-apple-brevets-ipad-mini-ipod

Dans la guerre des brevets contre Apple, Samsung souhaite étendre la procédure à l’iPad 4, l’iPad Mini et la dernière génération de l’iPod Touch.

Samsung maintient le rythme dans la guerre des brevets.

Le groupe high-tech sud-coréen a mis à jour les grandes lignes d’un recours déposé en juin 2012 contre Apple.

Le périmètre de la plainte (document PDF, 63 pages) s’étend aux produits récemment introduits au catalogue de “la marque à la Pomme”.

En l’occurrence, l’iPad Mini et le Nouvel iPad (4e génération), présentés lors de la keynote du 24 octobre.

Pointé du doigt en parallèle, l’iPod Touch de cinquième génération, dévoilé en septembre et commercialisé depuis le 9 octobre.

Si le juge Paul Grewel, sollicité dans les démarches, accède à cette demande, la liste s’allongera pour la deuxième fois, après un premier complément début octobre, pour y intégrer l’iPhone 5.

Les fondements de la plainte ne bougent pas d’un iota.

Samsung met en exergue les mêmes brevets technologiques qu’à l’origine du contentieux et invoque toujours une atteinte à sa propriété intellectuelle.

Le principal axe d’attaque reste les réseaux mobiles et plus particulièrement la norme 3G UMTS.

Plusieurs fonctionnalités logicielles sont pointées du doigt en parallèle.

Le débat se recentre par ailleurs autour du brevet US 7,672,470, lequel englobe “tous les appareils Apple disposant d’un haut-parleur et d’une sortie audio”.

Premier concerné, l’iPod Touch, avec en tête d’affiche l’indicateur de volume d’iOS et la mention “casque” qui s’affiche lorsque l’on relie le produit à un système de restitution sonore (haut-parleurs, amplificateur, etc.)

Cette surenchère intervient alors qu’une cour californienne vient d’ordonner à Apple de transmettre à Samsung les détails de son accord global de licences noué avec HTC, qui met un terme à leurs différends en matière de copyright.

A la bataille sur le marché de la mobilité (smartphones, tablettes), la firme de Cupertino et son rival coréen ont engagé, depuis 2010, une multitude de procédures à travers le monde.

Aux Etats-Unis, où les deux parties jouent gros, Samsung a écopé en août d’une lourde sanction financière, chiffrée à plus d’un milliard de dollars de dommages-intérêts.

Ce jugement passera en cour d’appel le 6 décembre.

Samsung iPad Mini brevets

Credit photo Shutterstock.com – Copyright : arka38

Apple iPad Mini

Image 1 of 5

L'iPad mini de face
Assez compact pour être tenu d'une seule main

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur