Violet et Neamedia veulent promouvoir les objets communicants auprès des entreprises

Mobilité

Les deux sociétés françaises vont proposer aux entreprises de développer un nouvel outil marketing : un objet interactif, capable d’utiliser le Web pour délivrer des contenus.

Violet et Neamedia, spécialisée dans la conception, la fabrication et la reproduction en série de figurines, viennent de conclure un partenariat pour proposer aux entreprises la création d’objets communicants à leur image.

Violet, le créateur du célèbre lapin communicant en mode Wi-Fi baptisé Nabaztag, souhaite aujourd’hui séduire les entreprise en investissant, avec l’aide de Neamedia, le créneau des “objets customisés”. Les deux partenaires vont ainsi de réaliser de bout en bout un objet communicant, selon le cahier des charges de leur client, qu’il s’agisse d’objets inédits fabriqués sur-mesure ou des objets déjà existants mais à personnaliser par l’entreprise pour véhiculer le message désiré.

Le fonctionnement de l’objet choisi (une tasse, un cadre photo, un porte-clé, etc.) répond à un schéma précis : il intègre une puce RFID qui le relie à la plate-forme Web de Violet, qui se charge de l’enrichir de contenus sur-mesure, selon les demandes du client.

Les entreprises clientes peuvent alors pleinement manier le concept d'”Internet des objets” : une fois les figurines fabriquées et distribuées, les entreprises peuvent prolonger l’effet marketing en gérant à distance et par le Web le parc d’objets et modifier à volonté les contenus délivrés par l’objet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur