Virgin Mobile pourrait se porter candidat à la 4ème licence mobile

Mobilité

L’opérateur mobile virtuel pourrait postuler pour l’obtention de la 4ème licence 3G, face à Free, et ainsi devenir indépendant. Mais son P-DG doit encore éclaircir certains points.

Le MVNO Virgin Mobile, qui utilise actuellement le réseau d’Orange, s’est dit interessé par l’obtention de la quatrième licence 3G, proposée par le gouvernement et l’Arcep. “Nous sommes en train d’étudier le dossier sérieusement”, a déclaré son P-DG, Geoffroy Roux de Bézieux lors d’une conférence de presse. Mieux : selon lui, les consultants et les banquiers de l’opérateur étudieraient déjà ce dossier.

L’opérateur mobile virtuel compte aujourd’hui 1 130 000 clients, en incluant les 90 000 clients du MVNO Breizh Mobile, commercialisé comme Virgin Mobile par le groupe Omer Telecom, et se positionne comme le quatrième opérateur mobile en France, derrière Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Selon Geoffroy Roux de Bézieux, la candidature de Virgin Mobile serait presque une évidence : “Nous sommes presque obligés de le faire en tant que quatrième opérateur mobile, avec les perspectives de croissance que nous avons”, a-t-il expliqué dans des propos rapportés par l’AFP. Virgin Mobile deviendrait ainsi un opérateur indépendant, qui ne serait plus coincé dans le giron d’Orange.

Geoffroy Roux de Bézieux doit encore obtenir certains éclaicissements avant de se lancer

Mais prudence est mère de sûreté, et rien n’est encore joué pour l’opérateur mobile virtuel, même si le prix de cette licence, fixé à 206 millions d’euros, “est assez bon marché, voire bradé”. Tous les risques méritent d’être considérés.

Virgin Mobile n’envisage déjà pas de se lancer seul dans cet appel à candidatures. Ensuite, Geoffroy Roux de Bézieux souhaite obtenir davantage d’éclaircissements et de précisions sur certains points, notamment sur “les conditions de déploiement” du nouvel entrant et la “rentabilité du modèle économique”.

Jusqu’ici, seul Free avait clairement révélé son envie de se lancer dans l’aventure. Pour le moment, l’appel à candidatures pour l’attribution de la quatrième licence mobile n’a pas été lancé. Mais l’Arcep espère que candidat choisi devrait être connu d’ici la fin de l’été.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur