Virgin Mobile redonne de l’agilité à ses forfaits

CloudOpérateursRéseaux
Virgin Mobile forfaits mobiles

Virgin Mobile intègre dans sa réflexion la montée en puissance des offres sans engagement et garde un oeil sur le marché des professionnels avec une offre dédiée, enrichie de services Premium.

Pour s’adapter à la demande fluctuante de mobinautes devenus plus versatiles au gré d’une montée en puissance des offres sans engagement, Virgin Mobile rationalise sa gamme de forfaits Idol et y généralise la 3G+.

L’opérateur mobile virtuel, filiale d’OMEA Telecom, dégaine également une formule Pro modulaire qui a la particularité d’offrir, en plus de services Premium, la possibilité de commuter entre les réseaux d’Orange et SFR sans changer de carte SIM.

Cantonné à des débits théoriques de 384 Kbit/s en 3G depuis sa prise d’exercice en tant que Full MVNO (c’était le 6 juin 2011), Virgin Mobile n’exploitait jusqu’alors pas la technologie HSPA mise à sa disposition, essentiellement pour minimiser ses coûts.

La démocratisation des smartphones, et par là même des services connectés consommateurs en bande passante, a stimulé la transition. Le débit devrait désormais atteindre un maximum théorique de 42 Mbit/s en réception.

VIrgin Mobile réseau 3G

Ce sera l’un des arguments du forfait Pro, qui propose les communications voix en illimité (3h maximum par appel) vers les fixes de 52 destinations et les mobiles au Canada, aux Etats-Unis et dans les départements d’outremer, Mayotte exceptée.

S’y adjoignent les SMS illimités et une enveloppe data de 5 Go (débit réduit au-delà, usages modem et VoIP tolérés).

Pour 30 euros TTC par mois sans engagement ni mobile (40 euros pour 24 mois avec un téléphone d’entrée de gamme ; 50 euros avec un smartphone), les prestations incluent un service un service client dédié, une carte SIM de secours et le remplacement de mobile sous 48h.

Virgin Mobile forfaits mobiles PremiumMais l’élément différenciateur par excellence reste cette carte SIM spéciale, qui gère le basculement entre les ondes d’Orange et SFR, opérateurs hôtes de Virgin Mobile.

Ce dernier maîtrise ses infrastructures et peut orchestrer, sur simple appel du client, la commutation dans son coeur de réseau (data centers situés en Ile-de-France).

Quelques conditions régissent néanmoins l’accès au service. Il faut notamment que le mobinaute ait constaté “une dégradation substantielle de la qualité de service” pour être éligible au changement de réseau.

Cette fonctionnalité “bientôt brevetée” n’est pas incluse dans l’offre Idol, destinée aux particuliers, à partir de 3,99 euros TTC par mois pour 1 heure d’appels, les SMS en illimité et 100 Mo de données en 3G+ (5 centimes le Mo supplémentaire).

Le deuxième palier, à 9,99 euros, relève le quota à 1 Go (débit réduit au-delà) ou offre les appels illimités.

Dernier palier, le désormais sempiternel forfait à 19,99 euros, parfaitement aligné sur Sosh, RED, B&You et Free Mobile.

Les tarifs peuvent varier du simple au double dans le cas d’un engagement ou de l’acquisition d’un mobile. La carte SIM coûte à elle seule 10 euros.

Virgin Mobile forfaits Idol

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les opérateurs mobiles ?

Crédit photo : Pavel L Photo and Video – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur