Virtualisation : compatibilité élargie pour Parallels Access

CloudEntrepriseGestion cloudMobilitéOS mobilesSmartphonesTablettesVirtualisation
parallels-2-entreprises

Mise à jour en version 2.0, la solution de virtualisation des applications Windows et OS X est désormais disponible sur l’iPhone et les appareils Android, en plus de l’iPad.

A l’occasion de sa première mise à niveau majeure, Parallels Access s’ouvre officiellement à l’iPhone et aux terminaux Android. Lancée à l’été 2013, cette solution de virtualisation des applications Windows et OS X bénéficiait jusqu’alors d’une compatibilité limitée à l’iPad.

Le passage en version 2.0 marque aussi l’arrivée du Wake-on-LAN, qui permet de sortir de veille un ordinateur distant (PC ou Mac). Il assouplit également la gestion des résolutions d’écran pour les applications en cours d’exécution. Enfin, chaque plate-forme a son exclusivité : un explorateur de fichiers redessiné sur iOS et un système de raccourcis sur Android.

Inscrite dans la lignée de feu Parallels Mobile, l’offre Parallels Access répond à l’une des problématiques induites par la mobilité en entreprise : l’accès distant aux environnements de travail et au système d’information. Positionnée sur le même créneau que des solutions comme VMware Horizon View, elle se concentre sur l’expérience utilisateur avec un mode plein écran et exploite les fonctions natives des systèmes d’exploitation mobiles pour la sélection de contenu, le défilement ou encore le copier-coller.

Les travaux se sont aussi portés sur les économies de bande passante, avec notamment une gestion plus fine de la compression des données et de l’accélération 3D en OpenGL ES. Il existe par ailleurs un lanceur qui permet de basculer entre les applications et les documents ouverts, d’afficher le pointeur de la souris et d’émuler les fonctions de clic gauche / clic droit avec des boutons virtuels. Toutes les communications sont chiffrées par défaut. Il est possible de mettre en oeuvre une couche de sécurité supplémentaire en configurant l’identification sur la machine distante.

Avec la sortie de la v2, la liste de compatibilité évolue : tous les terminaux équipés d’Android 4.0 ou d’une version ultérieure sont supportés, au même titre que les tablettes iPad – sauf la 1re génération – et l’iPhone – à partir du modèle 4S – sous iOS 7. A noter que Parallels Access est dépendant d’un client à installer sur Windows 7/8.x ou OS X (10.7 “Lion”, 10.8 “Mountain Lion”, 10.9 “Mavericks”).

Au-delà de la période d’essai de 14 jours, la licence est facturée 17,99 euros TTC par compte utilisateur pour une durée d’une d’un an, avec jusqu’à 5 ordinateurs contrôlables via un nombre illimité de périphériques mobiles. C’est 26,99 euros pour deux ans dans les mêmes conditions. Une offre Entreprises fait son apparition au catalogue, avec un nombre illimité d’utilisateurs (et toujours 5 ordinateurs par compte) pour 49 euros par an… Le pack de 5 PC/Mac supplémentaires étant proposé à 40,50 euros par an.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les meilleures applications Android pour les pros ?

Crédit photo : Sergey Nivens – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur