Virtualisation : le dernier cadeau de Microsoft s’appelle Kidaro

Cloud

Ce rachat par la firme de Steve Ballmer devrait faciliter la pénétration de Vista en entreprise.

Microsoft ne veut pas se contenter de Windows Server 2008 pour explorer la virtualisation. Il vient d’annoncer le rachat de Kidaro, un éditeur californien spécialisée dans ce domaine. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Selon Microsoft, les solutions de Kidaro, qui sont orientées vers les technologies de virtualisation appliquées au poste de travail, seraient intégrées dans ses propres gammes de logiciels de la firme de Redmond. Plus particulièrement, elles seraient combinés à la suite logicielle de gestion des desktops de Microsoft (Desktop Optimization Pack for Software Assurance).

A travers ce rachat, Microsoft voit notamment un moyen d’accélerer les migrations vers Windows Vista au sein des entreprises. Un enjeu stratégique pour la firme de Steve Ballmer. Le rapprochement des outils de virtualisation permettraient également de déployer plus facilement des PC virtuels managés sur des configurations Windows déjà installées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur