Virtualisation : Symantec présente Veritas Virtual Infrastructure

Cloud

L’éditeur a dégainé à Las Vegas une nouvelle offre de virtualisation, alliant l’hyperviseur Xen et son offre d’administration du stockage.

Las Vegas oblige (des dizaines de milliers de couples y célèbrent leur union chaque année), la grande annonce du salon annuel Symantec Vision de Symantec, qui s’est tenu du 8 au 12 juin 2008 dans la ville du Nevada, porte cette année sur un mariage. L’originalité réside dans l’identité de la mariée, une solution d’administration du stockage (Storage Foundation), et du marié, l’hyperviseur open source Xen, désormais parrainé par Citrix. Une vraie surprise puisque Symantec est aussi partenaire de VMware – principal concurrent de XenSource – pour la virtualisation.

Veritas Virtual Infrastructure (VxVI) est le premier résultat de cette union. Il s’agit, selon Symantec, d’une offre de virtualisation “complète” pour serveur x86, alliant l’hyperviseur open source Xen et l’offre Storage Foundation d’administration du stockage de Symantec.

L’objectif étant d’“offrir un même outil unifiant la gestion des machines virtuelles et du stockage associé”, a expliqué Vincent Videlaine, responsable des relations avant vente et des alliances stratégiques de Symantec France, lors d’un compte rendu parisien.Car “le stockage et la migration des données” sont, selon lui, “l’une des principales préoccupations des entreprises se tournant vers la virtualisation”.

“Cela ne remet pas en cause notre partenariat avec VMware”, ajoute Vincent Videlaine, en signalant quand même que Symantec “ne pouvait pas faire ce type d’offre avec VMware”. Editeur qui appartient, rappelons-le, au groupe EMC, lui aussi spécialisé dans le stockage.

Déjà disponible en bêta, la nouvelle solution sortira dans une version publique, stabilisée, en septembre 2008. Elle sera facturée pour un prix conseillé de 4595 dollars par serveur de deux processeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur