Visiophonie : France Télécom donne la priorité aux produits maison

Mobilité

Les nouveaux téléphones fixes de l’opérateur donnent l’accès aux communications vidéo. Ils sont compatibles avec Orange Visio et Wanadoo Visio. Les connexions avec les autres opérateurs attendront.

France Télécom vient de lancer officiellement l’un de ses produits phares dédiés à la visiophonie pour cette fin d’année. MaLigne Visio est une nouvelle gamme de téléphones fixes qui proposent d’établir une communication vidéo directe avec son interlocuteur. Pour son lancement, le produit est disponible pour 75 % de la population, assure France Télécom.

Pour l’instant, les clients peuvent choisir entre deux modèles de visiophones : Leadtek LR8772 et Leadtek LR8882. Il est possible de louer des terminaux dédiés MaLigne Visio pour sept euros par mois à la location, plus un modem dédié qui coûte un euro de plus.

Quatre forfaits ont été mis en place pour le lancement de ce service de vidéotéléphonie. Hors période de promotion, il faut compter entre 19,90 euros par mois pour le prix d’entrée de gamme (avec un numéro illimitée pour la visiophonie) et 33 euros par mois pour disposer de la formule tout illimitée. Contrairement à la visiophonie à partir d’un mobile, les appels d’un téléphone MaLigne Visio ne font pas l’objet d’une surfacturation.

D’ici Noël, France Télécom compte donner la priorité à la compatibilité de MaLigne Visio avec les autres produits de visiophonie du groupe c’est à dire Orange Visio (visiophonie à partir d’un mobile) et Wanadoo Visio (visiophonie à partir d’un PC). “Nous nous inscrivons dans une démarche ouverte avec les autres opérateurs mais France Télécom agit d’abord en tant qu’opérateur intégré”, déclare Denis Guibard, Directeur du programme vidéotéléphonie chez France Télécom.

Dépourvu de “standart technique” et de “modèle économique” avec les autres opérateurs, France Télécom joue d’abord sur les compatibilités produits intragroupe. Toutefois, dans le cadre de la visiophonie mobile à PC (et vice-versa) et de mobile à mobile, Denis Guibard assure qu’il existera une interopérabilité immédiate entre SFR et Orange. Ce qui confirme les déclarations de Pierre Bardon, Directeur général de SFR, lors de la présentation des services 3G de SFR qui s’est déroulée la semaine dernière (voir édition du 10 novembre 2004).

Glissement vers des offres multiplay intégrées

La première gamme de terminaux MaLigne Visio s’adresse en priorité aux clients dépourvus d’accès ADSL. A partir du 15 décembre, France Télécom va lancer des offres qui autoriseront la combinaison accès Internet et visiophonie à partir d’une prise de téléphone unique. L’opérateur affirme que ce décalage est juste “une question de calendrier liée à la préparation d’une montée en puissance”. Il assure qu’il ne compte pas renouveler une stratégie de produit propriétaire qui rappelerait l’époque du Minitel.

D’ici la fin du premier semestre 2005, France Télécom compte proposer une offre couplée accès Internet haut débit, visiophonie et télévision par ADSL. Mais, sur le trio de services haut débit, les deux premiers seront automatiquement estampillés Wanadoo et/ou France Télécom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur