Virtualisation : Dell accompagne les entreprises dans le déploiement de leurs solutions

CloudVirtualisation

Le constructeur enrichit ses offres de produits et de services en matière de virtualisation, pour permettre aux grands comptes comme aux PME de mieux rationaliser leurs infrastructures.

Pour pousser la virtualisation dans les entreprises, qu’il s’agisse de grandes organisations ou de PME, le constructeur américain étoffe encore davantage ses solutions dédiées à la virtualisation “en proposant une nouveaux produits, comme des serveurs équipés de processeurs Intel Xeon 5500 ou de nouvelles plates-formes de stockage, couplés à des prestations de services et d’accompagnement des entreprises”, a expliqué Thierry Petit, le DG de Dell France et également responsable des services et solutions Europe pour la division “Secteur public”, lors d’une conférence de presse.

Pour aider à la rationalisation des infrastructures et permettre aux organisations d’engendrer des économies au niveau des coûts énergétiques, Dell met à la disposition de ses clients deux packages “tout-en-un”, destinés aux grands comptes et aux PME/PMI. Pour la solution dévolue aux organisations de grande taille, la solution Business Ready intègre une plate-forme unifiée de virtualisation embarquant des serveurs lames bi-sockets Dell PowerEdge M-Series, la technologie de stockage EqualLogic PS6000 iSCSI, avec des switchs Cisco, l’hyperviseur V-Sphere4 de VMware et les outils de gestion PlateSpin Migrate.

Pour les PME, le package Business Ready diffère un peu, en intègrant des serveurs rack PowerEdge R710, des solutions de stockage Dell PowerVault, et la suite de virtualisation de Microsoft, comprenant Server 2008 Hyper-V et l’outil de gestion System Center‐Virtual Machine Manager 2008. “Ces deux solutions complètes permettront aux entreprises d’accélérer la mise en œuvre, de réduire les coûts de support et de management”, a précisé Thierry Petit.

Une nouvelle génération de serveurs boostés par les puces Intel Xeon 5500

Du côté des serveurs, le constructeur enrichit sa onzième génération, en mettant à disposition de ses clients trois nouveaux serveurs (deux produits tour et un produit rack) basés sur les processeurs Intel Xeon 5500 et leur nouvelle architecture Nehalem. Les PowerEdge T410, T710 et R410 sont des serveurs bi-sockets qui se différencient de leurs concurrents IBM ou HP sur deux grands points, selon les arguments mis en avant par Nathalie Rotceig, chef de produits Stockage et Serveur pour Dell France.

Ces serveurs de la onzième génération sous Nehalem “double leur mémoire, intègre des points entrée/sortie plus denses pour juguler les goulots d’étranglement, et une possibilité d’installer l’hyper-viseur en mode plug & play”, argumente-t-elle. Elle met aussi en avant la gestion optimisée de l’énergie “avec la mise en place de nouvelles alimentations contre les déperditions énergétiques et l’intégration d’un nouveau design qui permet d’améliorer l’aération des châssis”.

Les cordonniers n’étant pas toujours les plus mal chaussés, Dell a lui aussi mis en place les technologies de virtualisation dans ses propres centres de données. Cette première vague a ainsi conduit au débranchement de 1 000 serveurs, à une accélération du renouvellement des machines et à une économie d’énergie certaine de 1000 dollars par an et par serveur. Au final, le coût IT des solutions de virtualisation installées par et pour Dell ne représente que 1,25% du chiffre d’affaires du constructeur américain.

A voir également : ITespresso TV : Dell France : “Les PME représentent 25% du chiffre d’affaires du groupe Dell”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur