Vive X : HTC a son accélérateur de réalité virtuelle

EntrepriseStart-up
htc-vive-x
1 1

100 millions de dollars. C’est le montant de l’enveloppe dont HTC dote son programme d’accélération de start-up Vibe X, « spécial réalité virtuelle ».

Des locaux, de l’expertise, de la gestion RH, comptable et juridique, une mise en relation avec des investisseurs potentiels et un financement de 50 000 à 200 000 dollars en échange d’une « petite participation » au capital : le programme Vibe X a tout d’un accélérateur de start-up.

Et pour cause : c’en est un, monté par HTC avec une dotation de 100 millions de dollars, dont une partie apportée par des partenaires à l’identité non dévoilée.

Un premier pilote sera lancé au mois de mai à Pékin. Suivront Taipei et San Francisco. D’autres villes pourraient ensuite entrer dans la boucle.

Pour accompagner les jeunes poussent qui rejoindront le programme, HTC mobilise son équipe réalité virtuelle, avec des « mentors » issus notamment de l’industrie du jeu vidéo, comme Marc Metis (ancien d’Activision) et Joël Breton (passé par GT interactive et Bethesda Softworks).

Pour autant, on peut s’attendre à des projets au-delà du monde vidéoludique. Non seulement au vu du profil de certains autres mentors (on citera Rikard Steiber, ancien responsable de la publicité mobile chez Google), mais aussi d’après les derniers partenariats noués par HTC, avec par exemple le Français Dassault Systèmes, éditeur de logiciels spécialisé dans la conception 3D.

Le groupe taïwanais, en difficulté sur le plan financier (ses pertes s’élèvent à 93 millions d’euros net sur le 4e trimestre 2015), mise gros sur la réalité virtuelle avec son casque Vive, pour lequel les réservations ont débuté il y a quelques semaines, au tarif de 799 dollars – soit 200 dollars de plus que l’Oculus Rift pour les États-Unis. Il n’a pas encore communiqué de chiffres de ventes.

Crédit photo : HTC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur