Vivendi : les cartes du management sont rebattues

Régulations
vivendi - groupe - métiers - musique - cinema -audiovisuel - telecoms - jeux video

C’est officiel : Jean-Bernard Lévy quitte ses fonctions de Président du directoire du groupe de communication pour “divergence stratégique”. Et le DRH de Vivendi devient le patron de SFR.

Vivendi a confirmé le changement du top management du groupe dans la soirée du 28 juin.

Jean-Bernard Lévy allait quitter ses fonctions de Président du directoire du groupe de communication “suite à une divergence sur l’évolution stratégique”.

Confirmant les informations révélées par LeFigaro.fr plus tôt dans la même journée.

Dans un communiqué officiel, il est précisé qu’un conseil de surveillance de Vivendi, présidé par Jean-René Fourtou, s’est tenu ce 28 juin. Il a entériné le départ de Jean-Bernard Lévy.

Il est remplacé par Jean-François Dubos, actuel secrétaire générale de Vivendi.

Le directoire est désormais composé de Jean-François Dubos et du directeur financier Philippe Capron.

L’impact sera palpable chez SFR, la filiale télécoms du groupe Vivendi : Stéphane Roussel, actuel Directeur des ressources humaines du groupe de communication, va prendre les fonctions de P-DG de SFR.

Alors que les rumeurs à propos d’un plan de suppression de postes chez l’opérateur prennent de l’ampleur, l’annonce de l’arrivée d’un spécialiste RH à sa tête constitue un signe précurseur…

L’arrivée prévue en août de Michel Combes (actuel Président de Vodafone Europe) aux commandes de l’opérateur télécoms français ne se concrétisera pas. Même si le communiqué de Vivendi n’en fait pas mention.

Michel Combes devait prendre la succession de Jean-Bernard Lévy, qui avait pris la présidence de l’opérateur après le limogeage de Frank Esser.

Mais ce scénario deviendrait donc caduque avec cette secousse à la direction de Vivendi.

Le week-end dernier, le conseil de surveillance et le directoire de Vivendi avaient organisé une réunion à Paris pour “étudier les orientations stratégiques” du groupe. Alors que le titre en Bourse est chahuté.

C’est la fin du duo Fourtou – Lévy aux commandes de Vivendi qui a duré pendant 10 ans et qui a servi de transition à l’ère Messier.

Ironie du sort en consultant l’historique officiel présenté sur le site Vivendi.com : “En 2002, Jean-René Fourtou et Jean-Bernard Lévy, aujourd’hui respectivement Président du Conseil de surveillance et Président du Directoire, arrivent à la direction du groupe. Ils entament alors une réflexion sur les actifs et la stratégie. Ils cèdent certaines activités de Vivendi et le recentrent, le renforcent et le développent autour des métiers du divertissement et de la communication (…).”

Dix ans plus tard, le scénario semble se répéter…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur