Vivendi cède GVT à Telefonica : bye bye les télécoms ?

Régulations
vivendi-vend-GVT-telefonica

Le groupe Vivendi vend sa filiale télécoms GVT au Brésil mais se retrouve avec des participations dans Telefonica et Telecom Italia qui pourraient se révéler précieuses.

Finalement, Vivendi va vendre sa filiale brésilienne GVT à Telefonica. Le montant de l’acquisition porte sur un montant de 4,66 milliards d’euros “dont il faudra déduire la dette bancaire d’environ 450 millions d’euros et les ajustements du besoin en fonds de roulement”, précise le communiqué. Les autorités de régulation brésiliennes (en charge de la concurrence et des télécoms) doivent encore donner leur feu vert. Mais Vivendi considère que l’accord devrait être finalisé avant la fin du premier semestre 2015.

En contrepartie, Vivendi recevra 7,4 % du capital de Telefonica Brasil (une part valorisée 2,02 milliards d’euros au 18 septembre) et 5,7 % du capital de Telecom Italia (valorisée un peu plus d’un milliard d’euros). Ce transfert d’actifs GVT – Telefonica est accompagné d’un versement d’impôts sur la plus-value et des taxes (environ 500 millions d’euros).

Pourquoi Telecom Italia est concerné ? Au printemps dernier, Telefonica détenait encore une participation indirecte de 15% dans le capital de l’opérateur télécoms italien. Il reste donc un actionnaire de référence, bien qu’il montrait une volonté de se désengager en raison de divergence stratégique, notamment au Brésil à cause du dossier de vente de GVT. L’opérateur espagnol a donc cédé une partie de sa participation dans Telecom Italia.

Cela va servir à quoi pour Vivendi qui a désormais cédé tous ses actifs télécoms pour se concentrer sur les médias (Canal Plus, Universal…) ? Selon Reuters, le groupe de Vincent Bolloré pourrait “accélérer la distribution de ses contenus en Italie” en exploitant les réseaux télécoms de ses nouveaux alliés.
———-
Utilitaire ITespresso.fr : Vous cherchez des zones de réception 4G ? On vous aide
———-

(Crédit photo : Shutterstock.com –  Droit d’auteur : alphaspirit)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur