Vivendi détient plus d’un quart du capital d’Ubisoft

BourseEntrepriseFusions-acquisitions
ubisoft-montee-capital-vivendi

Selon l’AMF, Vivendi détient 25,15% du capital d’Ubisoft et 22,92% des droits de vote. La direction de l’éditeur de jeux vidéo évoque une « prise de contrôle rampante ».

Vivendi poursuit son ascension dans le capital d’Ubisoft. Une conquête par paliers franchis. Le groupe de Vincent Bolloré (audiovisuel, Internet et divertissement) vient de franchir la barre de 25% du capital de l’éditeur d’Ubisoft.

L’AMF l’a indiqué avec précision dans un avis financier : Vivendi détient 25,15% du capital d’Ubisoft et 22,92% des droits de vote.
Vivendi va-t-il bondir sur Ubisoft sous forme d’OPA hostile pour en prendre le contrôle ? Tout comme il l’a fait pour Gameloft, la deuxième société d’édition de jeux (mais sur mobile cette fois-ci) fondée par la famille Guillemot.

Ce n’est pas l’objectif affiché par Vivendi dans les six prochains mois. « Vivendi envisage de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché » mais « n’envisage pas de déposer une offre publique sur Ubisoft, ni d’en acquérir le contrôle », précise le groupe dans un communiqué.

Après avoir perdu la bataille de Gameloft, les frères Guillemot se concentrent sur la forteresse Ubisoft. Ils font de la résistance face à la montée en puissance de Vivendi dans le capital et ne veulent pas entendre parler « d’une collaboration fructueuse » évoquée par le groupe de Vincent Bolloré.

Selon Reuters (via LeFigaro), la direction d’Ubisoft estime que cette nouvelle étape franchie par Vivendi illustre une « approche destructrice de valeur, visant à une prise de contrôle rampante de sociétés » telles que l’éditeur à l’origine de jeux vidéo phares comme Assassin’s Creed, Just Dance, Tom Clancy’s, Watch Dogs ou Les Lapins Crétins.

« Comme nous l’avons déjà dit, cela ne nous empêche pas de rester concentrés sur notre objectif de proposer les meilleures expériences à nos joueurs et fans, et sur notre stratégie de création de valeur à long terme pour l’ensemble de nos actionnaires », précise la direction d’Ubisoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur