Vivendi loue des PC HP à ses salariés

Mobilité

Le patron de Vivendi Universal a officiellement lancé ce jeudi 1er mars le programme Vivendi Netgener@tion. Pour 3 euros (un peu moins de 20 francs) par mois pendant 3 ans, Jean-Marie Messier propose à ses salariés un ordinateur Hewlett Packard avec imprimante couleur et connexion Internet, communications non comprises. La page d’accueil par défaut sera Vizzavi, le portail du groupe. Un moyen efficace de booster le nombre de pages vues !

Ça y est, c’est parti pour les PC Vivendi Universal ! Plus précisément pour la location par Vivendi Universal de PC à ses quelque 110 000 salariés français. Jean-Marie Messier (J2M), le patron du groupe, a présenté l’offre lors d’une conférence de presse ce jeudi 1er mars. A ses côtés, Carly Fiorina, la célèbre PDG de Hewlett Packard, et Nick Grouf, le patron de PeoplePC. On l’a compris, les PC seront des HP et PeoplePC s’occupera de la gestion du programme. L’offre s’adresse dans un premier temps à tous les salariés français du groupe, en attendant ceux des autres pays. Seule condition : justifier d’une ancienneté minimum de 3 mois.

Moins de 20 francs tout compris, sauf les communications

Les intéressés vont payer 3 euros (19,68 francs) par mois pendant 3 ans, soit un total d’environ 700 francs, pour un PC HP de la gamme Pavilion. L’ordinateur est livré avec une imprimante couleur et les logiciels de base. Petit plus, une assistante téléphonique devrait être disponible 7 jours sur 7. Un accès Internet est préconfiguré sur les machines, mais s’il est bien illimité, les communications sont à la charge des salariés. L’histoire ne dit pas s’ils ont des tarifs préférentiels avec Cegetel, qui appartient à Vivendi Universal… En revanche, le communiqué de presse précise bien que “Vizzavi, le portail multi-accès de Vivendi Universal (…) constitue la page d’accueil Internet par défaut”. Plus bas, on peut lire : “Le programme Vivendi Netgener@tion, qui devrait permettre une augmentation de 2 à 3 % du nombre d’internautes français, est un moyen, pour le numéro 2 mondial de la communication, de participer activement à la réduction de la fracture numérique”. Ces “2 à 3 % du nombre d’internautes français” devraient aussi considérablement augmenter le nombre de pages vues sur Vizzavi !

Une action à but éducatif“Ce n’est pas du mécénat, ce n’est pas une série de coups médiatiques et ce n’est pas du paternalisme”, s’est défendu J2M qui a souligné que les syndicats avaient tous signé l’accord pour ces ordinateurs réservés à un usage personnel. “Nous ne voulons pas que nos salariés entrent à reculons dans le monde de la communication de demain” a souligné le patron de Vivendi Universal qui a prévenu : “Demain, tout enfant qui ne saura pas utiliser l’ordinateur sera un illettré”.

L’opération du groupe s’appuie sur un article de la loi de finance 2001 surnommé “amendement Messier” qui permet l’exonération jusqu’à 10 000 francs d’un don – ou d’une location à bas coût – d’un ordinateur par une entreprises à ses salariés (voir édition du 18 octobre 2000). Le groupe de J2M finance en fait à hauteur de 90 % un crédit à la consommation que ses salariés doivent souscrire auprès d’une filiale de la Société Générale. Au total, pour Vivendi, le coût par salarié s’élèverait à 8 000 francs. Fin octobre dernier, Vivendi Universal a investi 50 millions de dollars dans PeoplePC par le biais de son incubateur @viso, permettant ainsi l’ouverture de PeoplePC Europe (voir édition du 31 octobre 2000). L’entreprise se charge de la gestion du programme.

D’après Vivendi Universal, “dans les zones géographiques concernées, le taux de dossiers d’inscription retirés s’élève à 93 %”. Quant aux bénéficiaires du programme qui souhaiteraient quitter l’entreprise avant la fin des 3 ans, soit ils rendent le matériel, soit ils le payent.

Lire aussi  : L’interview de Marion King, directrice générale de PeoplePC Europe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur