Vivendi prend la main sur Dailymotion

EntrepriseFusions-acquisitionsMarketingSocial Media
dailymotion-vivendi
4 26

Vivendi prend officiellement le contrôle de Dailymotion en rachetant à Orange 80 % du capital, pour 217 millions d’euros hors dettes.

Dix ans après sa création par Benjamin Bejbaum et Didier Rappaport (et non Cédric Tournay, comme nous le mentionnions initialement), Dailymotion change de mains.

Détenue intégralement par Orange depuis janvier 2013, la plate-forme vidéo française concurrente de YouTube tombe dans le giron de Vivendi. Le groupe médias-télécoms investit 217 millions d’euros – hors dettes – pour reprendre 80 % du capital.

Orange conserve le reliquat dans le cadre de cette opération qui, bien que valorisant Dailymotion à 265 millions d’euros, n’a pas suscité l’émoi des marchés : le cours de l’action Vivendi chutait même de 1,24 % ce mardi dans les échanges d’après-Bourse.

Après plus de deux ans de tractations émaillées par plusieurs interventions du gouvernement français au nom de l’État actionnaire (détenteur d’une participation d’environ 25 % dans Orange), le scénario franco-français s’était confirmé au mois d’avril.

Vivendi avait confirmé être entré en phase de « négociations exclusives » avec le propriétaire de Dailymotion après le retrait de PCCW. La holding hongkongaise de Richard Li (fils du milliardaire chinois Li Ka-shing) souhaitait monter à 49 % du capital de Dailymotion, mais elle avait fait marche arrière lorsque Emmanuel Macron avait invité Orange à privilégier une solution au niveau européen.

Le ministre de l’Économie estimait que l’arrivée d’un partenaire asiatique s’opposait à la logique de création d’un marché unique du numérique sur le Vieux Continent.

Cet enjeu de souveraineté était déjà au coeur du discours d’Arnaud Montebourg au printemps 2013. Les réserves de l’ancien ministre du Redressement productif l’avaient d’ailleurs emporté sur les motivations de Yahoo, qui visait 75 % de Dailymotion.

Entretemps, Orange est passé la case Microsoft, tout en s’entretenant avec le Japonais SoftBank ou encore l’Allemand Axel Springer… avant d’établir la passerelle avec Vivendi. Le groupe de Vincent Bolloré consolide là son engagement dans les contenus numériques. Il compte établir des jonctions avec deux de ses branches, en l’occurrence Canal+ et Universal Music.

Présenté par Orange comme « la deuxième plate-forme d’agrégation et de diffusion de contenus vidéo au monde », Dailymotion enregistre, selon les dernières statistiques officielles, 128 millions de visiteurs uniques par mois pour 2,5 milliards de vues. Son chiffre d’affaires 2014 s’élève à 64 millions de dollars.

L’écart est encore important face à YouTube, un rouleau compresseur qui serait pourtant tout juste rentable pour son propriétaire Google. Au dernier pointage de SimilarWeb (mai 2015), Dailymotion a enregistré 351 millions de vidéos vues sur desktop, contre 15,2 milliards pour le leader mondial.

Crédit photo : Gil C – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur