VLC signe son arrivée sur l’Apple TV

AccessoiresApps mobilesMobilitéPoste de travail
2 2

Le player vidéo VLC arrive sur l’Apple TV de quatrième génération, avec quelques fonctionnalités spécifiques.

L’association (loi de 1901) VideoLAN vient de lancer son application multimédia VLC sur l’App Store de tvOS, la place de marché d’apps associée au système d’exploitation de l’Apple TV de quatrième génération.

Depuis la mi-novembre déjà, la version bêta de l’application était testée via Testflight par quelques 2000 utilisateurs.

Comme pour les autres versions du très populaire lecteur de fichiers multimédia, VLC pour Apple TV permet d’accéder à tous les fichiers et aux streams dans leur format natif, c’est-à-dire sans conversion.

Et, suivant la formule de VideoLAN « VLC lit tout et tourne sur tout », cette mouture reprend toutes les fonctionnalités ainsi que les formats supportés par VLC, tout en ajoutant quelques fonctionnalités spécifiques pour l’Apple TV.

En premier lieu, il convient de rappeler que, suivant la ligne conductrice imprimée par VideoLAN, VLC pour l’Apple TV est gratuit et open source (sous licences MPLv2 et GPLv2, comme pour la version iOS de VLC).

Ceux qui ont déjà téléchargé l’application pour iOS la verront apparaître dans les « achats » (l’application est toutefois gratuite) de tvOS.

Pour les autres, il suffira de la rechercher via l’App Store et de la télécharger.

Pour la vidéo, VLC pour tvOS supporte la lecture de tous les types de fichiers multimédia ainsi que la navigation par chapitre, le support des pistes audio multiples et le choix de différents sous-titres.

Pour ce dernier, l’Apple TV pourra afficher différents types de format texte (srt, SSA, WebVTT…) ainsi que les sous-titres en bitmap utilisés notamment pour l’hébreux et l’arabe (ou encore des langues asiatiques).

Sur son blog, VideoLAN annonce aussi le support de l’UPnP, du partage via Windows (SMB), du FTP et des serveurs Plex.

Concernant la lecture des fichiers audio et les web radio, VideoLAN exploite le service hatchet.is afin d’afficher des images et des biographies relatives aux artistes en plus des pochettes d’album. Pour la partie vidéo, et pour la première fois, VLC intègre le service OpenSubtitles.org, ce qui permet de récupérer des sous-titres directement pendant la lecture.

VideoLAN de souligner que VLC supporte aussi le choix personnalisé de la vitesse de lecture, ce qu’aucune autre application multimédia ne propose pour l’Apple TV.

« VLC est de plus en plus utilisé pour regarder des talks et des documentaires en matière d’éducation ; il était donc naturellement d’une grande importance pour nous d’inclure cette fonctionnalité dès le début,  » explique l’équipe en charge du développement.

L’application intègre également des fonctionnalités propres à l’Apple TV. La plus intéressante d’entre elles est probablement « Remote Playback ». C’est une manière de diffuser du contenu stocké sur un ordinateur vers l’Apple TV via le réseau local, en utilisant son navigateur internet. VLC fournit une adresse IP propre à l’Apple TV.

Il suffit de l’ouvrir via son navigateur et d’effectuer un glisser déposer d’un ou plusieurs fichiers multimédia sur la page du navigateur pour que la lecture débute sur l’Apple TV.

VideoLAN ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et proposera de nouvelles fonctionnalités au gré de futures mises à jour. Parmi celles-ci, le support des casiers numériques dans le cloud (Dropbox, OneDrive et Box) est d’ores et déjà prévu.

VLC_Apple-TV_tvOS_b

(Crédit photos @VideoLAN)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur