VMware acquiert un concepteur français de “processeur virtuel sécurisé”

Cloud

Le spécialiste américain de la virtualisation montre son intérêt aux travaux de la société grenobloise Trango Virtual Processors.

C’est une surprise dans le monde de la virtualisation. En début de semaine, VMware a annoncé l’acquisition de la société IT française Trango Virtual Processors, filiale d’Elsys Design (service en conception de systèmes électroniques). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Créé fin 2003 par François Agnetti et Pierre Coulombeau et basé à Grenoble, Trango est un éditeur de logiciel de virtualisation de processeurs embarqués sécurisés.

A l’origine, Trango s’est concentré sur la virtualisation de processeur. Il a fondé ses travaux sur le concept d’un hyperviseur permettant de faire cohabiter les parties critiques et non critiques d’un système embarqué sur un seul et même processeur (ARM, MIPS, POWER PC…). L’hyperviseur peut fonctionner sur des systèmes d’exploitation comme Windows CE ou Linux.

Les solutions de l’éditeur français sont destinées à des applications embarquées sécurisées dans le monde de la santé, de la banque ou de l’aéronautique.

Virtualisation des OS mobiles

Ce qui a également intéressé VMware (filiale d’EMC), c’est l’application du logiciel développé par Trango pour les téléphones mobiles. Chaque portable peut comporter plusieurs systèmes d’exploitation, par exemple Microsoft et Symbian voire même Google Android.

On peut avoir deux comptes différents, un personnel et un professionnel, chacun isolé l’un de l’autre. “C’est comme avoir deux téléphones en un”, explique Srinivas Krishnamurti, porte-parole de VMware.

A lire également : dossier spécial : Virtualisation, la grande spirale


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur