VMware adapte Workstation au 64 bits

Cloud

Le spécialiste américain de la virtualisation lance la version 5.5 de son logiciel dédié au poste de travail.

En quelques années, VMware a été capable de passer de la simple virtualisation d’un PC à une véritable infrastructure de virtualisation d’un réseau d’ordinateurs basés sur des systèmes d’exploitation fonctionnant sur processeur x86 en 16 ou 32 bits. Avec Workstation 5.5, VMware apporte la virtualisation 64 bits, dont le x86 64, ce qui lui permet d’être le premier environnement à exploiter la virtualisation 64 bits en mode invité sur des systèmes à base de processeur Athlon 64 d’AMD.

L’architecture d’Intel, l’EM64T, n’est pas en reste puisqu’elle est pour l’instant supportée avec la technologie VT en mode expérimental. Dans le contexte actuelWorkstation 5.5 permet même, avec le module Virtual SMP, de virtualiser un environnement qui exploite réellement jusqu’à deux processeurs physiques.

Importation de machines virtuelles

Concrètement, plusieurs exemples montrent tout l’intérêt d’une telle solution. Outre le test et la validation de logiciels tournant sur plusieurs plate-formes, l’importation de machines virtuelles est également possible. La mouture 5.5 est notamment capable d’importer directement une image Symantec Live State Recovery sans modification et sans extraction. Avec une image prise à un instant t par la nouvelle version de vmrun, des images instantanées d’une machine virtuelle peuvent être archivées et réutilisées à toutes fins utiles.

Des tests pratiqués par plusieurs sociétés qui exploitent VMware constatent la prise en charge parfaitement fonctionnelle de ressources qui auraient vraisemblablement dû poser des problèmes, comme par exemple la reconnaissance SMP de plusieurs processeurs sous Windows 2000 ou 2003 ou encore l’utilisation de SATA RAID dans des images.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur