VMware s’ouvre une fenêtre sur le mobile avec AirWatch

EntrepriseRégulations
vmware-airwatch
0 0

Spécialiste des solutions logicielles pour la virtualisation et le cloud, l’Américain VMware investit 1,54 milliard de dollars dans le rachat de son compatriote AirWatch, connu pour ses solutions de gestion des terminaux mobiles.

VMware a trouvé un point d’ancrage dans sa stratégie mobile.

La filiale d’EMC, spécialiste des solutions logicielles pour la virtualisation et le cloud, a signé un accord pour acquérir l’Américain AirWatch. Approuvée par les conseils d’administration respectifs des deux sociétés, la transaction sera finalisée avant la fin du premier trimestre 2014, pour la somme impressionnante de 1,54 milliard de dollars, dont 1,17 milliard en numéraire.

Basé à Atlanta, Airwatch compte aujourd’hui 1600 employés répartis sur neuf sites. Développant depuis une dizaine d’année des solutions de gestion des terminaux mobiles (MDM, pour « Mobile Device Management »), la société revendique aujourd’hui un portefeuille d’environ 10 000 clients. Elle poursuivra son exercice au sein de la division « End-User Computing » de VMware, chapeautée par Sanjay Poonen. Son actuel P-DG John Marshall conservera ses fonctions.

Partenaire de Samsung ou encore de SFR depuis septembre 2012, AirWatch a été soutenu à hauteur de 200 millions de dollars par le fonds d’investissement américain Insight Venture Partners, qui a contribué à la croissance de Tumblr (passé dans le giron de Yahoo), de la plate-forme de financement participatif Indiegogo ou encore de la banque d’images Shutterstock.

Son offre a la particularité d’aborder la convergence des fonctions MDM et MAM (« Mobile Application Management »). La première permet de prendre entièrement le contrôle d’un terminal afin d’en modifier la configuration, de chiffrer le contenu et les flux échangés, mais aussi d’installer des applications. La seconde offre sensiblement les mêmes fonctions, mais à l’échelle des applications, sans avoir à intervenir sur le reste de l’appareil. Comment ? En exploitant des micro-conteneurs dans lesquels les applications sont encapsulées, avec des fonctions d’authentification des utilisateurs et de chiffrement des données stockées en local ou échangées avec un service distant.

La solution d’AirWatch intègre par ailleurs un « magasin privé », portail applicatif gérant l’installation et la mise à jour de paquets. Disponible dans plusieurs langues, elle simplifie l’enrôlement des périphériques, leur maintien en condition opérationnelle (MCO) et la gestion des aléas comme l’oubli, le vol, la perte… ou les usages abusifs. Son portail self-service rend chaque utilisateur autonome, tout particulièrement pour l’effacement des données à distance, l’enregistrement d’un smartphone, le verrouillage temporaire ou l’ouverture d’un ticket incident.

VMware compte intégrer cet ensemble dans sa propre offre, pour centraliser l’administration des environnements mobile et desktop. Une absorption qui devrait contribuer à une légère hausse de son chiffre d’affaires, de l’ordre de 75 millions de dollars en 2014.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de l’évasion fiscale des géants de l’Internet ?

Crédit photo : bloomua – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur