VMworld 2009 : VMware installe la virtualisation dans le “nuage”

Cloud

L’éditeur américain s’intéresse de près au cloud computing. Avec la possibilité pour les entreprises de virtualiser leurs data centers dans un “nuage privé”.

A l’occasion du salon VMworld qui se tient à Cannes jusqu’au 25 février, Paul Maritz, le P-DG de VMware, a présenté une série d’éléments destinés à élaborer un “private cloud”* ou “nuage privé” développé à partir d’un outil central : le VDC-OS (Virtuel Datacenter – Operating System). Ce système va permettre aux entreprises d’assembler toutes leurs ressources en matériel, serveurs, stockage et réseaux en un nuage sur site.

Cette offre sera mise ne place dans le courant de cette année grâce notamment à une refonte des produits d’administration vCenter, permettant de créer des machines virtuelles, d’en gérer les capacités et les configurations.

A cette initiative s’ajoute, en complément, l’offre vCloud pour les entreprises qui ont à la fois besoin de gérer les ressources implantées dans leurs centres de données (le nuage interne) et celles se trouvant en dehors de ce nuage interne.

L’idée est de faire communiquer les “nuages” de prestataires différents et de pouvoir déployer des applications dans l’ensemble de ces nuages sans avoir à les réadapter à chaque nouvelle implantation.

Dans ce sens, VMware travaille avec des partenaires comme Terremark ou SunGard pour élaborer vCloud API, une interface de programmation destinée à promouvoir l’interopérabilité entre les différents clouds et services associés existants.

*Définition de cloud computing : les applications et les données ne se trouvent plus sur l’ordinateur local, mais – métaphoriquement parlant – dans un nuage (Cloud) composé d’un certain nombre de serveurs distants interconnectés au moyen d’une excellente bande passante indispensable à la fluidité du système (source Wikipedia).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur